Crimes économiques et financiers : Haute Cour fédérale du Nigeria ordonne de débloquer sans conditions le compte du sénateur Abdullaziz Nyako

La Haute Cour fédérale, Abuja a ordonné à la Commission des crimes économiques et financiers de débloquer  sans conditionns le compte du sénateur Abdullaziz Nyako et d’une société qui lui est liée.

Abdullaziz est le fils de l’ancien gouverneur de l’Adamaoua, l’amiral Murtala Nyako, et un sénateur en exercice représentant le district sénatorial d’Adamawa-Sud.

Nyako, Nengiofori Jumbo et Blue Opal Nigeria Ltd, en 2015, ont intenté une action en justice contre l’EFCC pour le gel des comptes et scellement du domaine Hillview, à Abuja, appartenant à Nyako.

Le juge Babatunde Quadri a estimé que l’action de l’EFCC constituait une violation flagrante des droits fondamentaux des requérants garantis par les articles pertinents de la Constitution.

Dans le jugement, qui a été vu par l’Agence de presse du Nigeria (NAN) vendredi, le juge a tranché que le scellement et la confiscation des biens des requérants par l’EFCC étaient illégaux et oppressifs.

« La Commission est par les présentes décisions tenue de dégeler le compte des requérants sans condition et sans délai. La commission, après avoir scellé les locaux des requérants depuis juillet 2014, devrait immédiatement le démanteler ou, mieux encore, ouvrir immédiatement le Hillview Estate », a ordonné le juge.

Les réparations refusées par le tribunal comprenaient celle qui demandait l’octroi de 10 milliards Nairas en dommages-intérêts généraux et exemplaires pour le scellement illicite et la confiscation des biens des requérants.

Le juge Quadri a également refusé d’accorder la requête  cinq qui demandait une ordonnance d’injonction perpétuelle interdisant à l’intimé et à ses agents de prendre des mesures fâcheuses contre les demandeurs (NAN).

Source dailyasset.ng

Pape Ismaïla CAMARA
à lire

Autres Articles