CRESMAO : La réunion des zones maritimes de la CEDEAO s’est ouvert à Abidjan

La réunion de dotation en personnel des zones maritimes de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a débuté le mercredi 5 septembre à Abidjan (Côte d’Ivoire). D’après le communiqué parvenu à notre rédaction, c’est  pour discuter de la nomination de postes appropriés pour le Centre régional de coordination de la sécurité maritime de l’Afrique de l’Ouest ( CRESMAO) ainsi que les centres de coordination multinationaux maritimes (MMCC) des zones E, F et G.

Lors de la cérémonie d’ouverture de l’événement; le chef de l’état-major de la marine ivoirienne, le contre-amiral Djanakaridja Konate, a exprimé la satisfaction du ministère de la Défense quant aux perspectives de dotation en personnel et d’opérationnalisation des centres Maritme, principaux mécanismes de lutte contre la criminalité maritime dans la région.

Le représentant résident de la CEDEAO en Côte d’Ivoire, l’ambassadeur Babacar Mbaye, s’exprimant au nom du commissaire, Affaires politiques, paix et sécurité, le général Francis Behanzin, a réitéré la nécessité de la réunion pour mettre en œuvre les dispositions du Stratégie (EIMS) Architecture.

L’Ambassadeur Mbaye a également exprimé la gratitude de la Commission de la CEDEAO à l’Agence allemande de développement (GIZ), à l’Union européenne (UE) et au gouvernement danois pour leur soutien constant aux projets de développement et à la mise en œuvre de l’architecture régionale Maritme.

Le représentant du Gouvernement de la Côte d’Ivoire et le Directeur général de l’intégration africaine, M. Wautabouna Ouattara, ont souligné l’importance des zones maritimes, qui favorisent la collaboration et la coopération pour assurer la sécurité du domaine maritime de la CEDEAO.

Les participants à la réunion de trois jours, comprenant des représentants des ministères des affaires étrangères, de la défense et des transports des États membres, examinent déjà leurs différents organigrammes en matière de dynamique fonctionnelle du CRESMAO et des centres maritimes.

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles