Course pour éviter l’exécution de Mbayang Diop : HSF interpelle Macky et sollicite l’aide du roi du Maroc et de la Ummah islamique

L’organisation internationale de migrants Horizon Sans Frontières est préoccupée  par le sort de Mbayang Diop, ressortissante sénégalaise de 22 ans qui risque la décapitation en Arabie Saoudite a interpellé le chef de l’Etat, Macky Sall.

Dans la même veine, HSF fait aussi appel à la médiation de sa majesté le Roi Mohammed VI  et de toute la Hummah islamiya  auprès de son Homologue saoudien pour une clémence.

L’Organisation qui rappelle dans le communiqué qu’à notre compatriote, on reproche d’avoir tué la femme de son patron, signale qu’il y a urgence absolue pour tirer la jeune sénégalaise du peloton de l’exécution.

En Arabie saoudite les exécutions sont monnaies courantes ,2208 personnes ont été exécutées entre 1985(plus de 73 par an) et 2015 dont la majorité constituée d’étrangers.

« L’Arabie saoudite étant  pays souverain avec ses lois, nous ne pouvons que demander clémence à sa majesté  le roi Salmane Ben Abdelaziz Al Saoud. HSF appelle à une mobilisation nationale et  citoyenne  pour tirer la jeune dame et sa famille en désarroi de cette situation » souligne Boubacar Séye le Président d’Horizon Sans Frontières.

HSF ajoute que la situation des femmes de ménage soumises à l’esclavagisme  dans les pays arabes est un sujet de polémiques à réplétion et l’organisation rappelle l’urgence d’une commission spécifique aux questions migratoires à l’assemblée.

Par ailleurs HSF exhorte les Nations Unies à envoyer des enquêteurs sur le terrain pour plus de protection des femmes migrantes qui représentent plus 48,6% des migrations internationales.

Oumou Khaïry NDIAYE
à lire

Autres Articles