Coumba Ka disjoncte et détruit ses proches : « Sa mère est une garce, son papa un cocu, sa belle-sœur une anthropophage… »

Plutôt que de l’envoyer à la prison centrale de Louga où elle croupit depuis des semaines, c’est vers  un asile  qu’on devrait l’orienter celle-là ! Parole de lactuacho.com.

Domiciliée  au village Boguel, Coumba Kâ a été emprisonnée pour avoir jeté des ‘’déchets insolubles’’ sur sa famille.

Elle a ouvertement accusé sa mère de lui avoir «chipé ses amants, mais pire encore, elle a confié à son père « qu’elle n’est pas de lui, mais… d’un maure ».

Et à juste raison, nos confrères du journal ‘’l’Obs’’ de se demander «  Coumba Kâ jouit-elle de toutes ses facultés ? »

De sa réputation, il ressort qu’elle traîne un caractère de belliqueuse et crache son venin sur le premier venu quand elle pique une colère.

C’est une de ses récentes ‘’crises’’ que son frère qui en avait ras-le-bol avait porté plainte à la brigade Coki. Pourtant auparavant les sages du village ont essayé de la raisonner, mais ils seront menacés de divulgation de secrets privés et remis à leur place.

A la gendarmerie, Coumba assumera et réitérera encore ses mêmes propos.

Placée en garde-à-vue, sa mère pourtant tentera de voler à son secours pour dire qu’elle a été maraboutée, mais en vain…

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles