Côte D’ivoire/Proxénétisme : libération de 6 chinoises contraintes à la prostitution à Abidjan

Six jeunes filles chinoises âgées entre 24 et 38 ans victimes de traite des personnes ont été libérées par la police ivoirienne et ‘’placées sous protection’’ du ministère ivoirien de la femme, de la protection de l’enfant et de la solidarité, a appris APA lundi de source officielle dans la capitale économique ivoirienne.

L’information a été donnée au cours d’une conférence publique organisée par le ministère de la femme, de la protection de l’enfant et de la solidarité sous le thème, ‘’ quelles avancées en matière de lutte contre la traite des personnes en Côte d’Ivoire ?’’,  dans le cadre de la commémoration de la journée mondiale de la lutte contre la traite des êtres humains.

‘’ (…) elles ont été ramenées chez le bourreau. La personne à qui on doit faire confiance est l’Etat et ses démembrements. Il faut avoir le courage pour dénoncer ces cas de traite’’, a expliqué la Ministre  de la femme, de la protection de l’enfant et de la solidarité, Pr Mariatou Koné, lançant à son auditoire qu’il ‘’faut faire en sorte que ces réseaux soient démantelés’’.

La ministre Mariatou Koné, a apporté vendredi dernier,  l’assistance du gouvernement à ces six jeunes chinoises contraintes à la prostitution à Abidjan par l’un  de leur compatriote.

« Laissons la police poursuivre son enquête afin d’éclaircir cette affaire», a-t-elle ajouté. Les six  jeunes dames se sont retrouvées en terre ivoirienne  à l’invitation d’un de leur compatriote résidant sur place. Celui-ci leur aurait promis un emploi et de meilleures conditions de vie.

Une fois en Côte d’ Ivoire, elles seront contraintes par ce dernier à la prostitution. Face à leur refus d’exercer ce  »métier », certaines d’entre elles ont été battues et ont vu leurs passeports confisqués.

Source APA

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles