Côte d’ivoire Les dix-huit sapeurs de l’Onpc interpellés ont été remis en liberté

Après huit jours de détention à la préfecture de police d’Abidjan, 18 sapeurs-pompiers civils de l’Office national de la protection civile (ONPC) interpellés par la police ont été mis en liberté lundi en fin de soirée, a appris APA auprès du Syndicat national des pompiers civils de Côte d’Ivoire (SYNAPC CI).

‘’Nos amis viennent d’être libérés et nous remercions les autorités’’, a déclaré à APA, un membre de ce syndicat qui espère qu’il n’y aura pas de ‘’chasse au sorcier’’.  Ces sapeurs-pompiers civils, étaient, accusés de troubles à l’ordre public. Deux parmi eux, étaient accusés de vol de voiture.

Des sapeurs-pompiers civils de l’Office national de la protection civile (ONPC) ont été interpellés, le lundi 23 janvier, à Abidjan lors de manifestations de revendications de meilleures conditions de vie et de travail.

Le Corps de sapeur-pompier civil est un nouveau corps qui a été créé en 2014 dans le cadre de la politique de réinsertion sociale des ex-combattants dont 1500 ont été formés et réinsérés à la fonction publique pour ce corps. Cette première promotion a été recrutée en 2014, puis affectée en avril 2015.

Source Apa

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles