Corps gras alimentaires au premier trimestre 2017 : Recul de 65,5% de la fabrication

La direction de la prévision et des études économiques (Dpee), sa « note de conjoncture-premier trimestre 2017 », note un recul de 65,5% de la fabrication des corps gras alimentaires au premier trimestre de 2017.

« Au cours du premier trimestre 2017, la fabrication de corps gras alimentaires a reculé de 65,5%, en variation trimestrielle, en liaison avec les productions d’huile brute d’arachide (-65,2%) et de tourteaux (-77,9%). Par ailleurs, aucune production d’huile raffinée n’a été enregistrée depuis le troisième trimestre 2016 », note la Dpee.
D’après la source, relativement à la même période de 2016, une consolidation de 37,9% de la branche des corps gras alimentaires au notée au premier trimestre 2017, tirée par l’huile brute d’arachide (+49,5%). Et cette performance a été, toutefois, amoindrie par la production de tourteaux (-34,5%).
D’après la Dpee, la forte amélioration de la production d’huile brute d’arachide, en glissement annuel, traduit l’amélioration de la collecte de graine. Et les exportations du produit ont, néanmoins, baissé 80,2% sur un an, à 1840,1 tonnes au premier trimestre 2017.
Et le document de préciser : « Pour sa part, la production de tourteaux d’arachide a été entravée par la réduction de la demande étrangère, les ventes locales ayant progressé de 146 tonnes à 3464,3 tonnes entre le premier trimestre 2016 et la même période de 2017. Quant aux ventes locales d’huile raffinée végétale, elles restent contraintes par la forte concurrence de produits déjà conditionnés en provenance de Malaisie et d’Indonésie, même si elles ont progressé de 3 à 61 tonnes sur la période sous revue ».

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles