Corée du Nord : prêt à frapper, Kim Jong-un veut d’abord observer l’attitude des États-Unis

Le dirigeant nord-coréen a déclaré mardi qu’il souhaitait observer l’attitude des États-Unis avant de prendre une décision sur d’éventuels tirs de missiles visant l’île américaine de Guam, dans le Pacifique.

Pour sa première apparition publique depuis environ deux semaines, Kim Jong-un s’est rendu pour inspection auprès du commandement militaire nord-coréen lundi 14 août. Le dirigeant nord-coréen y a été briefé sur un plan de tirs de missiles vers le territoire américain de Guam. Il a fait savoir qu’il allait continuer d’observer l’attitude des États-Unis avant de prendre la décision de faire feu.

Engagée dans une escalade verbale avec les États-Unis, la Corée du Nord a exposé la semaine dernière un plan consistant à tirer quatre missiles qui achèveraient leur course dans l’océan Pacifique à proximité de Guam. Elle avait alors fait savoir que l’armée soumettrait ce projet à Kim Jong-un et attendrait ses instructions

Les militaires nord-coréens « prêts » à faire feu

« (Kim Jong-un) a dit que si les Yankees persistaient dans leurs actions imprudentes extrêmement dangereuses sur la péninsule coréenne et ses environs, testant la retenue de la République Populaire Démocratique de Corée, cette dernière prendrait une décision importante comme elle l’a déjà proclamé », a écrit l’agence de presse officielle nord-coréenne KCNA.

Le dirigeant nord-coréen a ordonné que l’armée se tienne constamment prête à tirer s’il devait prendre une décision en ce sens, a ajouté KCNA.

Ce projet nord-coréen de tirs de missiles en direction de Guam a contribué à attiser les tensions avec les États-Unis, dont le président Donald Trump a promis d’abattre le « feu » et la « fureur » sur la Corée du Nord en cas d’initiative jugée menaçante par Washington.

Après l’escalade verbale de la semaine dernière, des responsables américains mais aussi le président sud-coréen Moon Jae-in se sont efforcés depuis ce week-end de minimiser les risques d’un conflit imminent avec la Corée du Nord, qui cherche à se doter d’un arsenal nucléaire tout en développant un programme balistique.

Source France 24 avec Reuters

Oumou Khaïry NDIAYE
à lire

Autres Articles