Coopération économique : La Tunisie tend vers la promotion des échanges et des investissements avec la CEDEAO

La Tunisie envisage d’intensifier sa coopération économique et commerciale avec la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), avec un accent particulier sur la promotion des échanges et des investissements. 

C’est ce qu’a indiqué le ministre tunisien des Affaires étrangères, Khemaies Jhinaoui, après la visite de courtoisie qu’il a rendue, le lundi 12 mars 2018, à Abuja, au Nigeria, au président de la Commission de l’organisation ouest-africaine, Jean-Claude Kassi Brou, nous informe un communiqué de la CEDEAO parvenu à notre Rédaction.

Khemaies Jhinaoui, accompagné de l’ambassadeur de la Tunisie près le Nigeria et la CEDEAO, Jalel Trabelsi, est d’ailleurs la première personnalité à être reçue par Jean-Claude Kassi Brou depuis la prise de fonction de celui-ci le 1er mars 2018.

« La Tunisie est ouverte pour une coopération fructueuse, un partenariat gagnant-gagnant avec la CEDEAO », a déclaré le chef de la diplomatie tunisienne.

Son entretien avec M. Brou, nous dit-on, s’inscrit dans le cadre du renforcement de la coopération de son pays avec la CEDEAO, et surtout après la visite effectuée du 19 au 22 novembre 2017, à Tunis, par l’ancien président de la Commission, Marcel de Souza.

Au cours de cette visite, un mémorandum d’entente entre les deux parties avait été signé. Il consacre la mise en place d’un cadre de coopération et d’une plateforme de dialogue entre elles, et vise la promotion des échanges dans les domaines économique, commercial, agricole, scientifique, technique et éducatif, ainsi que dans tout autre domaine d’intérêt commun à définir par celles-ci.

Pour le ministre tunisien des Affaires étrangères, son pays et la Communauté ouest africaine doivent créer le cadre adéquat pour encourager les échanges commerciaux, et identifier les secteurs ainsi que les produits que les deux parties devront développer.

Son pays doit jouer un rôle de premier plan dans le développement en Afrique car pour elle, l’avenir de l’Afrique se trouve en Afrique ; et les relations entre la Tunisie et la CEDEAO constituent des relations Sud-Sud, d’égal à égal, a laissé entendre M. Jhinaoui.

Le chef de la diplomatie tunisienne a invité le président de la Commission de la CEDEAO à se rendre prochainement à Tunis, afin de mieux concrétiser ces relations.

Après avoir accepté cette invitation, Jean-Claude Kassi Brou a réaffirmé la nécessité pour les deux de renforcer les relations de coopération ainsi que les opportunités d’affaires entre elles.

« Nous devrons soutenir et encourager la mise en place d’un cadre de coopération adéquat entre les opérateurs privés de la Tunisie et de la CEDEAO, car c’est au secteur privé de créer le partenariat gagnant-gagnant », a déclaré M. Brou.

 

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles