Contribution : HALTE AU VOL D’OPINION DANS LE SECTEUR DE LA PECHE

Suite à l’Assemblée générale organisée par l’Union nationale des pécheurs artisanaux du Sénégal (Unapas), sur la demande de départ du ministre de la Pêche et de l’Economie maritime, Oumar Guèye par ces derniers, l’Honorable Mamadou Diop THIOUNE et Baye Khaly, Hauts Conseillers des Collectivités Territoriales Leader Plaidoyer Pêche& Ecologie & Coordonnateur du CNDS-PA/H ont tenu à apporter une réponse.

UNAPAS, n’a pas plus de légalité et n’est pas plus légitimée que les organisations professionnelles « OP « et les conseils locaux de pêche artisanale « CLPA & CLP pour accuser les acteurs et le Ministère de la pêche et de l’économie maritime .

Créer une association de pêche parmi tant d’autres dans le secteur ne vous autorise pas à vouloir tromper le Président de la république par le chantage politique ou accuser le Ministre de la pêche et son département de détournement des objectifs d’appui –soutien ou de subvention des moteurs que le peuple de l’océan témoigne de sa satisfaction en réponse sans condition aucune même pour réélire Macky SALL en 2019 .

« UNAPAS VIT SANS EXISTER, »
Qui sont- ils d’ailleurs pour s’autoriser à institutionnaliser ce mensonge
aux fins de légaliser leur illégalité dans le secteur de la pêche ?

Où étiez-vous lorsque le Ministre de la pêche remettait les 485 moteurs « Hb » aux pêcheurs des populations de Guet- Ndar, expulsés de Mauritanie avec une somme deux millions francs par famille sans contrat de vote ?

Où étaient –ils lors des différentes consultations qui ont abouti à la mise en place des plans d’aménagement des pêcheries avec la participation inclusive des communautés de pêcheurs représentées par les CLPA / CLP et les organisations professionnelles et le réseau des Gie interprofessionnels des quais de pêche ?

A l’UNAPAS,
Même si la loi autorise la création de votre Association, il faudrait faire appel à ceux qui ceux au celles du secteur qui légitiment votre existence à représenter ou à parler au nom des acteurs de la .pêche.

«IL FAUT EVITER ET SE REFUSER D’ETRE GÉRÉ PAR PROCURATION »

Ce commanditaire « A.S, Crédit n’a pas de Types « agissant toujours dans l’ombre, sans courage et qui abuse des autres en leur nom pour attaquer ses cibles. Celui, qui depuis 40 années de consultance » Pêche&Sociologie « s’active par des mécanismes d’influence à son propre développement en se servant de la pêche n’a plus de place dans le secteur.
Cette association UNAPAS est le dernier outil de captage de fonds sorti de sa pensée pour exister après la première association de Collectif de Pêcheurs Artisans connue du monde entier et dont il n’a jamais été utile pour ses membres .

Vous êtes libres d’engager des chercheurs aux université Gaston Berger de St-Louis ou à Cheick Anta DIOP de Dakar voire même à IFREMER en France , mais le problème que vous soulignez sur la brèche est de la responsabilité du président Abdoulaye WADE sans exclure la signature de l’accord de rapatriement des migrants sénégalais débarqués à St-Louis.

GOUVERNANCE PARTICIPATIVE & INCLUSIVE

Dans cette gouvernance inclusive et participative, nous ne sommes plus à l’étape des problèmes mais plus tôt aux solutions avec la mise en place des chaines de froid qui vont voir le jour dans quelques semaines en plus de nombreux quais de pêche en fin de chantier.

Si on se réfère qu’aux investissements , aux financements , aux infrastructures avec les quais de pêche et les centre de transformation mais aussi à la bonne gouvernance participative et inclusive des organisations de l’interprofession de pêche artisanale, des conseils locaux de pêche artisanale « CLPA et Comités locaux de pêche « CLP « ; Le Ministre de la pêche est bien parti pour élire le Président Macky SALL et au premier tour en 2019 .
Il faut y ajouter les autres structures : GIE Interprofessionnels des quais de pêche, aux Aires marines communautaires protégées « AMCP » sans oublier la dynamiques associative « GENRE ».

LE TEMPS N’EST PLUS AU VERBALISME CREUX MAIS A L’ACTION

Le Comité National du Dialogue Social de Pêche – Aquaculture & Hydrocarbures « CNDS-PA/ H « s’est orienté en partenariat avec le Ministère de tutelle de Pêche & Economie maritime vers les questions de l’actualité environnementale de pétrole et de Gaz Offshores avec la participation des acteurs membres du conseil national interprofessionnel de la pêche artisanale du Sénégal « CONIPAS», le réseau national des comités locaux de pêche artisanale’’ et des comités locaux de pêcheurs « RN – CLPAS /CLP » et les GIE interprofessionnels des quais de pêche..
A cette participation inclusive de consultance « PIC » au respect des « ODD » Objectifs de développement Durable , des conventions et du Pacte Mondial de l’environnement , des Accords de Paris et des directives volontaires de la FAO sur la gestion des Océans-Forêts – Fonciers- Genre et la Sécurité alimentaire , les communautés du littoral ne sont pas laissées en rade avec l’appui du Conseil des Organisations Non Gouvernementales et Professionnelles de Pêche- Environnement marin ‘’ COPEM’’, les Green Marines, Alliance des Ecologistes-les Verts – Alternatives sociales et solidaires membres de la société civile, Plateforme Pêche & Hydrocarbures.

Monsieur le Ministre en charge du PSE,
Les organisations professionnelles s’inquiètent de votre déception portant sur un supposé détournement des objectifs d’appui et de ‘’subvention’’ de l’Etat destinés aux acteurs de la pêche selon les évocations du responsable de l’association UNAPAS. (Réf : UN journal de la place)

Eviter de vous tromper ?
Ceux qui éliront le Président Macky SALL en 2019 n’ont pas besoin de cette farce parrainée !
La Démocratie n’aime pas les bas et aussi les hauts !

A ce président auto- proclamé sans assemblée constitutive, Nous, OP/CLPA- GIE/I demandons à ce dernier de justifier ses accusations devant l’opinion sénégalaise en désignant du doigt ceux qui ont détourné les moteurs ou autres projets.

Nous exigeons du respect pour avoir été associés à cette mise en œuvre de cette approche appui – soutien au moment de faire face aux accidents en mer dus aux emplois de moteurs HB obsolètes tout en évitant qu’elle ne soit perçue comme une subvention dénoncée dans le jargon de l’OMC dans le secteur de pêche .

Monsieur le Ministre en charge du PSE,
Un PSE , par et pour les citoyens dont le secteur de la pêche n’a pas besoin de ceux vivent et n’existent pas.

Honorable Mamadou Diop THIOUNE, Baye Khaly, Haut Conseiller des Collectivités Territoriales, Leader Plaidoyer Pêche& Ecologie & Coordonnateur du CNDS-PA/H

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles