Construction de deux centrales à charbon : Bargny oppose un non catégorique

Les populations de Bargny, par l’intermédiaire des responsables de l’association « Takkom Jerry » et de l’ONG Lumière, synergies au développement, ont réitéré hier leur opposition à la construction d’une centrale à charbon dans le périmètre de cette commune, arguant notamment de la fragilité des sites prévus à cet effet, à en croire une dépêche de l’APS.  »L’État du Sénégal s’est résolument engagé à user des spécificités de la houille qui coûte moins cher que les autres combustibles, pour combler son déficit énergétique. Et pour ce faire, il a décidé de procéder à la construction de deux centrales de 125 et 250 mégawatts », a rappelé le porte-parole du jour Ibrahima Diagne.

Selon M. Diagne qui s’exprimaient lors d’une conférence de presse, les  »populations de Bargny veulent profiter de la Journée mondiale de l’environnement », célébrée hier 5 juin, pour alerter l’opinion sur les méfaits de la centrale de Bargny sur le quotidien des habitants de cette commune ».

 »Le site choisi pour l’érection de la centrale à charbon se situe au cœur de notre commune. Elle est délimitée de part et d’autre par le populeux quartier de Miname au sud, lequel abrite en son sein une école élémentaire, une case de santé, des cimetières (…) », a-t-il souligné.

Source ‘’Enqueteplus’’

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles