Conservation et distribution des produits halieutiques : 30 caisses isothermes d’un montant de 9 millions F CFA à la disposition des mareyeurs

Le directeur des pêches maritimes, Dr Mamadou Goudiaby a procédé à la remise officielle de lot de matériels composés essentiellement de 30 caisses isothermes aux mareyeurs des localités de Linguère, Tambacounda et Kaffrine.

Tout ceci rentre dans le cadre du projet « Gouvernance, politique de gestion des ressources marines et réduction de la pauvreté dans l’Ecorégion WAMER » (Mauritanie, Sénégal, Gambie, Guinée Bissau, Guinée et Cap Vert), cofinancé par l’Union européenne (UE) et le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD). Pour rappel ces caisses isothermes vont contribuer à améliorer la conservation et la distribution des produits halieutiques répondant aux normes d’hygiène et de salubrité conformément aux recommandations de l’étude faite en 2014 sur l’offre et la demande de produits halieutiques au Sénégal.

Dans son allocution,M. Mamadou Thiam, coordonnateur de l’équipe nationale du programme Go Wamer, souligne : « Il avait été formulé à l’occasion d’une étude qui a été faite sur la demande de l’offre de produits halieutiques au Sénégal. Et cette étude avait révélé des disparités selon qu’on soit dans les régions de l’intérieur du pays ou bien dans les régions côtières. Donc, c’est pour corriger ces disparités que le projet Go Wamer a voulu mettre à la disposition de certaines localités. Il y a certaines villes qui ont été ciblées, il s’agit des villes de Linguère, de Kaffrine et Tambacounda. Au total, on a acheté 30 caisses Isothermes qui seront distribués équitablement au niveau de ces trois villes ».

Quant au Dr Mamadou Goudiaby, directeur des pêches maritimes, dans sa communication souligne que l’un des maillons faibles notés dans le secteur de la pêche, se situe au niveau de la distribution des produits halieutiques. Le directeur des pêches maritimes note qu’une étude réalisée sur l’offre et la demande de produits halieutiques a révélé que sur les 14 régions du pays, seules 5 régions ont une consommation supérieure à la moyenne nationale, à savoir 29 kg par habitant et par an. Et le reste, les 9 régions ont une consommation dépassant la moyenne mondiale estimée à 19 kg par an et par habitant.

« Aujourd’hui, l’idéal, c’est de faire dans ce projet Go Wamer que les résultats puissent permettre d’améliorer de manière significative la fourniture de protéines d’origine halieutiques à ces populations. La cérémonie qui nous réunit, consiste à une dotation de 30 caisses isotherme d’un montant de 9 millions de F CFA au profit des acteurs de la pêche continentale de Kaffrine, Linguère, et Tambacounda, déficitaires dans la consommation en poissons. L’usage adéquat de ces caisses isothermes, permettra d’actionner un levier important pour lutter contre les mauvaises pratiques d’hygiène, le non respect des mesures réglementaires et la course effrénée à la capture du poisson », poursuit-il.

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles