Conseil d’administration de la SUNEOR : l’heure de vérité pour Abass Jaber ?

Le Conseil d’administration qui se tient ce vendredi 27 février 2015 à la SUNEOR intervient dans un contexte de crise dans l’entreprise où un bras de fer oppose les travailleurs à la direction générale. ‘’L’As’’ indique dans sa livraison que les administrateurs devraient se pencher sur la décision du Président directeur général Abass Jaber de vendre l’unité industrielle de Kaolack et celle de Ziguinchor à la société française Sosi Protéol.

Une décision fort contestée par les travailleurs affiliés à la Cnts/Fc. Samuel Ndour et cie parlent de balkanisation préjudiciable à l’entreprise.
Cette décision n’est profitable ni à l’entreprise ni aux employés qui risquent pour une partie de perdre leurs postes. C’est pourquoi les travailleurs de la Suneor, pour dénoncer cette manière de faire du boss Abbas Jaber, ont observé trois jours de grève (lundi-mardi-mercredi), rappelle le journal.

Les travailleurs ne comprennent pas la position de Jaber qui veut morceler la Suneor alors qu’en 2004, lorsqu’il reprenait la société, il avait refusé la balkanisation en exigeant d’avoir la totalité de la société. Selon une source proche de l’entreprise, à l’époque l’Uemoa lui avait même donné raison dans un contentieux avec la société Siska.

Le Pdg a débarqué de Paris hier et selon les informations du journal, il va présider la réunion qui risque d’être houleuse, puisque les travailleurs n’entendent pas se laisser mener en bateau.

Oumou Khaïry NDIAYE
à lire

Autres Articles