Conflits latents, ça s’étripe toujours entre cultivateurs et pasteurs, Mbodiène, dernier cas en date

Les conflits entre bergers et cultivateurs n’en finissent toujours pas. Un affrontement sanglant avait récemment opposé bergers et cultivateurs au village de de Roff, situé dans la localité de Mbodiène.

Arona Sow, armé d’une machette, une tradition chez les peulhs, a asséné plusieurs coups au paysan Frédérick Bakhoum, avec qui il avait eu maille.

Griévement plessé à la tête ce dernier a été acheminé d’urgence à l’hôpital de Mbour, nous dit le journal ‘’L’Obs’’.

Comme beaucoup conflits entre paysans et pasteurs, à l’origine de cet incident, une grande partie du champ de Bakhoum, aurait été détruite par le troupeau de Sow Arona qui y divaguait.

Les mêmes dégâts ont été constatés dans un champ voisin appartenant à un certain M. Dieng. Et c’est ce dernier qui a apostrophé, le jeune berger Arona, lui demandant d’aller faire déguerpir son troupeau. Irrité par le ton de son interlocuteur, il aurait brandi un couteau Après des échanges aigres-doux, Dieng a rejoint son champ suivi peu après du berger.

Sow à son arrivée a trouvé Frederick qui chassait son troupeau à coups de bâton. Une attitude qu’il n’a pas digérée, le poussant à s’attaquer au cultivateur et le blessant de plusieurs coups de coupe-coupe.

Affalé dans une mare de sang, Bakhoum a été secouru par les villageois voisins.

L’Affaire atterri au tribunal de Mbour, où le berger a été condamné à un mois ferme.

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles