Conférence sociale Une discussion tripartite attendue pour la mise en œuvre des réformes et recommandations

Durant  ces deux  jours,  les discussions  ont  tourné autour de la  valorisation  des pensées des retraités. Mansour  Sy , ministre du Travail, du  Dialogue  social, des organisations professionnelles et des relations avec  les institutions en clôturant au nom du premier ministre les travaux  sanctionnant  la deuxième conférence  sociale.  A ainsi résumé les attentes :  

«Je souhaite  que  vous puissiez engagés rapidement  les discussions tripartite pour définir le calendrier  et la méthode  de la mise en œuvre  de ces réformes et  recommandations   de  la conférence  sociale. Beaucoup de revendications importantes ont été  prises  en termes de reformes paramétriques  pour  revoir entre autres  les assiettes  de cotisations, les taux de cotisation »

Il a relevé au passage beaucoup de propositions concernant  les réformes institutionnelles dont  la mise  en place  de nouveaux  piliers  de retraites  complémentaires  pour  tous les sénégalais, comment faire pour que tous les sénégalais  aient  un  régime obligatoire de retraite de complémentaire…

Pour les travailleurs, Mademba Sock  qui parlait en leur nom a indiqué que  les reformes souhaitées sont  d’importance majeurs avec un seul objectif : permettre  aux travailleurs de vivre  décemment.

Sur les efforts  fournis  par le  gouvernement,   il martelé que « C’est bien mais c’est pas assez. Il faut fait encore plus  pour les retraités  car  ils ne  méritent pas de  cette situation difficile et l’intérêt  de  cette conférence  sociale c’est de faire  qu’il y ait des structures  qui  prennent  en  charges  les  préoccupations des  retraités ».

C’est ainsi que les rideaux  sont  tombés  hier  à Dakar  sur la deuxième conférence  sociale sur : « la réforme  des retraités  au Sénégal : vers  des régimes  viables et inclusifs ». Pour la  mise œuvre de la  feuille de route,  un dialogue  entre le ministère  du travail, le patronat  et les travailleurs  est attendu

Pape Ismaïla CAMARA
à lire

Autres Articles