Conférence internationale sur la Paix et la Sécurité de Mai 2018 : 30 pays et plus de 3 000 participants attendus à Dakar

L’Association Mouvement des producteurs, diffuseurs et éditeurs d’événements culturels islamiques compte organiser au mois de Ramadan prochain à Dakar, une conférence internationale de la jeunesse islamique sur la paix et la sécurité. Et c’est plus de 30 pays et plus de 3000 participants qui seront attendus à Dakar.

Dakar, sera la capitale des nations du monde et de la Umah islamique au mois de mai prochain, qui coïncide avec le Ramadan avec la tenue de la conférence internationale de la jeunesse islamique sur la paix et la sécurité organisée par l’Association Mouvement des producteurs, diffuseurs et éditeurs d’événements culturels islamiques du Sénégal. À part les 14 régions du Sénégal qui prendront part à cet événement grandiose multidimensionnel, 30 pays et plus de 3 000 participants seront les hôtes du Sénégal durant ce colloque qui sera organisé, sous l’égide de l’Usesco, un démembrement de l’Unesco. L’annonce a été faite par M. Mamadou Diop, président de l’Association. L’objectif de cette conférence c’est de susciter des débats et des échanges sur la problématique de la paix et de la solidarité dans le monde et notamment dans la Umah islamique. Elle s’articule sur deux domaines thématiques et cinq activités composées de panels et de symposiums et avec comme thème principal : « La prévention des conflits et recherche de la paix dans le monde : Quelle contribution pour l’islam. Il y aura également des chants religieux, exposition des écritures calligraphiques, de l’art et expression islamique.
« L’État du Sénégal est associé à cet événement grandiose, à travers le ministère des Affaires Étrangères, après une lettre adressée au chef de l’État Macky Sall. Nous voulons que cette activité ait un impact sur la population sénégalaise », a affirmé le président de l’association.
Selon M. Diop : « l’organisation que je dirige et qui est née il y a huit mois, va contribuer à l’expression culturelle islamique .Les Nations Unies et les organisations ont beaucoup fait pour la paix et les problèmes persistent toujours. Raison pour laquelle, nous avons décidé de prendre les choses en main en stimulant le débat, tout en créant un environnement de rencontre internationale pour parler de la paix et de la sécurité ».

Rappelons que l’association a contribué à beaucoup d’activités à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays pour la recherche et la cohésion islamique.

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles