Condamné à deux mois avec suris pour injures publiques, Massaly compte interjeter appel

Le procès opposant Aminata Tall, le président du conseil économique, social et environnemental du Sénégal (CESE) au militant du PDS, Mamadou Lamine Massaly a connu son épilogue, hier jeudi. Du moins dans sa première phase. Le jeune libéral a été condamné à deux mois de prison avec sursis, plus 50 000 FCFA d’amende.

Mais Massaly qui a été reconnu coupable d’injures publiques par le tribunal, malgré une peine assez clémente, ne compte pas baisser la garde. Il compte faire appel.

Il assume ses propos, mais toujours conforme à sa ligne défensive, le virulent libéral soutient mordicus que les termes utilisés contre la dame (prostituée politique) n’est nullement une insulte.

Joint par nos confrères de  »L’Obs » au téléphone, un de ses conseils a confirmé sa décision d’interjeter appel. Comme quoi, le combat entre la présidente du CESE continue de plus belle.

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles