Communique du Collectif Stop A La Mendicité Des Enfants : appel transversal aux différents responsables

Communiqué: Nous remercions chaleureusement le public et la presse qui ont fait le déplacement à l’occasion de la commémoration des 29 ans de la signature de la convention des droits des enfants en partenariat avec le Monument de la Renaissance Africaine merci pour sa grande contribution et l’Association Djarama qui présentait la première de la pièce « Petits bouts de bois… »  jouée par Patricia Gomis pièce disponible à la distribution nationale et internationale !

Mme Hulo Guillabert a remercié Casa África, le Jury présidé par Miguel Indurain le grand champion cycliste basque, Laboral Lutxa et le Gouvernement de Navarre en Espagne, de lui avoir décerné le Prix International de la Solidarité de Navarre pour ce combat ainsi que 3 autres femmes africaines courageuses.

Cela a été un grand succès, merci de tout cœur pour votre présence et soutien !

Le Collectif Doyna Stop à la Mendicité des Enfants en a profité pour lancer des appels :  

1) Au chef de l’état le président Macky Sall pour qu’il demande aux Maires de toutes les communes du Sénégal de faire un arrêté d’interdiction de la mendicité des Enfants comme l’ont déjà fait la commune de Médina et celle de Fass-Colobane-Gueule Tapée et ce afin de rendre enfin réalisable, la promesse de retrait définitif qu’il avait prononcée en Juin 2016. Bien sûr avec les mesures d’accompagnement adéquates.

2) A la Ministre de la Protection de l’Enfance et de la bonne gouvernance de faire une campagne de communication via de petits spots radiophoniques et télévisuels en langues nationales aux heures de grande écoute sur 2 thématiques a) ne donnez plus d’argent aux enfants mendiants, b) ne confiez plus vos enfants si le lieu d’enseignement est trop éloigné de leur domicile/village/ville car vous en êtes responsables.

3) A l’ensemble des Acteurs de l’État, nous demandons l’application pure et simple de la loi 2005-06 afin de mettre un terme à l’impunité liée à la maltraitance, à l’exploitation et à la traite des mineurs dans notre pays, et ce, afin de respecter sa signature de la convention internationale des droits des enfants.

4) A tous les futurs candidats des élections présidentielles de 2019,  pour faire connaître au Peuple Sénégalais leurs positions par rapport à ce fléau insupportable et les remèdes qu’ils préconisent s’ils sont élus.

Le Collectif Doyna Stop à la Mendicité des Enfants est plus que jamais mobilisé pour que nos enfants sortent enfin définitivement de la rue où tous les dangers les guettent en permanence et hypothèquent gravement leur avenir et celui de notre pays.

La Place D’un Enfant N’est Pas Dans La Rue !!!  

 

Le Collectif.  

Cordialement,

Mme Hulo Guillabert

Directrice

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles