Commerce extérieur/AGOA : L’accès au marché américain de plus en plus exigeant

Avec ses normes principales en matière d’hygiène, de sécurité sanitaire et de bonnes pratiques considérées comme une base solide pour assurer la sécurité alimentaire des aliments, l’accès au  marché américain est devenu de plus en plus exigeant concernant la qualité et la conformité des produits commercialisés.

C’est dans ce cadre que Malick  Diop,  directeur de l’agence sénégalaise de promotion des exportations (Asepex),  a réuni les acteurs  du secteur privé exportateurs vers le marché américain pour  discuter sur les  chances commerciales offertes par le Système Généralisé de Préférence (Sgp) de la loi sur la croissance et les Opportunités en Afrique (Agoa), auquel 39 pays africains bénéficient, un système prolongé jusqu’en 2025.

Kara Diallo spécialiste de  West Africa Trade and Investment Hub, via une présentation a expliqué que plus de 6.500 produits bénéficient de traitement hors taxe notamment les produits agricoles et textiles.

Relatif aux critères d’éligibilité, il note que pour être apte au traitement hors taxe AGOA, un produit exporté doit se trouver sur la liste des articles éligibles, ou sur celle des nouveaux produits de la croissance et les Opportunités en Afrique.

L’Usaid /West Africa Trade and Investment Hub en partenariat avec l’Asepex avait organisé avant-hier cette rencontre sur les opportunités d’exportation pour les entreprises sénégalaises à travers l’Agoa.

Ainsi, en 2015, le Sénégal a exporté vers les Etats-Unis d’Amérique pour 71.949.000$ US, dont 15.939.000 sont entrés en franchise de droit de douane dans le cadre de l’Agoa et du Système Généralisé de Préférences.

Oumou Khaïry NDIAYE
à lire

Autres Articles