Colère pour colère, certains proches de Macky indexent Mary Teuw Niane fortement hué

Et dans l’entourage de SMS, les gens sont très remontés après ce qu’ils qualifient de «piège» dans lequel on a précipité le président. Il faut dire que le ministre de l’Enseignement supérieur doit bien surveiller ses arrières, nous dit ‘’Le populaire’’.

Beaucoup dans l’entourage du président l’indexent comme le principal artisan de la situation inconfortable vécue par SMS hier à l’université. Certains proches du chef de l’Etat se demandent pourquoi le ministre de l’Enseignement supérieur a pu le faire venir à l’université en cette période et pourquoi ne pas avoir attendu le mois d’août alors que l’université s’est vidée de ses occupants pour procéder à ses inaugurations.

En effet, dès que son nom a été prononcé par un orateur, les étudiants étaient tous dans leurs états. Ils n’ont laissé la chance à aucun orateur qui s’est aventuré à remercier le ministre. Même le président de la République n’a pas échappé à cette règle, rapporte le journal.

Des pro-SMS ou des membres de Mouvement des élèves et étudiants libéraux ou de simples contestataires, tous, ont récusé la prononciation du nom de Mary Teuw Niane au sein du campus universitaire.

Sous le regard impuissant du ministre lui-même assis au premier rang à côté du président de la République et du Recteur de l’Ucad. Il faut souligner que cela n’est pas un fait nouveau car le ministre de  l’Enseignement supérieur avait été déclaré persona non grata à l’Ucad, d’après toujours ’’Le populaire’’.

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles