Coïncidence ou coup de folie ? «Êtes-vous prêts à mourir?» lance un chauffeur à des élèves avant son accident qui fait 5 morts

Le conducteur d’un autobus scolaire du Tennessee qui s’est écrasé lundi, tuant cinq jeunes enfants, alors qu’il se dirigeait sur une route de Chattanooga, aurait demandé aux enfants: «Êtes-vous prêts à mourir?»

Johnthony Walker a posé la question glaciale quelques secondes avant que le bus ne se crashe entre un poteau téléphonique et un arbre, selon une mère affligée qui avait trois enfants à bord du véhicule – dont l’un a été tué.

Walker, âgé de 24 ans, était bien au-dessus de la limite de vitesse autorisée en conduisant  35 enfants âgés entre 5 et 10 ans à la maison de la Woodmore Elementary School, avant de s’écraser sur une route étroite à environ un peu plus d’un kilomètre de l’école, selon le responsable de la Police de Chattanooga, Fred Fletcher.

Un étudiant qui était à bord du bus a dit à WDEF-TV que le conducteur «ne faisait pas attention et allait très vite».

Walker a été accusé de cinq chefs d’accusation d’homicide en véhicule, de mise en danger  et de conduite imprudente. Il a été retenu au lieu de payer une obligation de 107 500 dollars.

La femme qui a perdu un enfant a dit qu’elle s’était plainte à plusieurs reprises de Walker mais qu’aucune autorité n’avait répondu, selon CBS News.

Mais les responsables de l’école eux, n’ont trouvé aucune plainte concernant  Walker, a déclaré Melydia Clewell, une porte-parole du bureau du procureur de district du comté de Hamilton, a rapporté Reuters.

«Nous travaillons avec le département de police de Chattanooga et le district scolaire du comté de Hamilton pour enquêter. Nous avons également des membres supplémentaires de l’équipe arrivant à Chattanooga aujourd’hui pour fournir un soutien », a déclaré David Duke, directeur des services scolaires de Durham. Mais il a refusé de fournir des informations sur le conducteur.

Cinq enfants ont été tués, a indiqué la police, rectifiant le nombre de décès annoncé de six personnes. Parmi les étudiants blessés encore hospitalisés, six étaient en état critique et six autres étaient stables, selon le Chattanooga Times Free Press.

Un mandat a été délivré pour retirer la boîte noire du bus et examiner les preuves d’une caméra vidéo à bord, selon le chef de police. Le Bureau national de la sécurité des transports a annoncé qu’il envisageait d’enquêter sur l’accident.

Lactuacho.com avec nypost.com

Pape Ismaïla CAMARA
à lire

Autres Articles