Cimetière de Pikine L’immonde toujours au rendez-vous, le corps d’une dame de 80 ans exhumé

A quand la fin de cette série inhumaine ? La question se pose toujours à Pikine pour son cimetière encore, encore et encore profané.

C’est le conservateur municipal qui, hier, à la découverte du corps de la défunte M. Samb, a avisé la police qui à son tour, se chargera de boucler les lieux.

Les riverains qui ont été alertés de ce nouveau cas de profanation se sont rendus sur les lieux, mais les limiers ont été fermes et ainsi personne n’a pu accéder aux lieux de la profanation.

C’est après le départ des policiers, que les Pikinois ont eu accès au cimetière et les langues se sont déliées. La défunte dont la tombe a été profanée qui était  âgée de 80 ans avait été enterrée la veille.

Pour la plupart, ces actes horribles sont à but mystique. Mais pour le moment nul ne sait si une partie du linceul a été prélevée ou non par les malfaiteurs, ou cela qu’ils ont emporté.

C’est le quatrième cas enregistré, en tout cas, à Pikine. Que font nos autorités ?

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles