Chaque année, un pingouin fait près de 8 000 kilomètres pour retrouver son sauveur

Joao Pereira de Souza, 71 ans, est d’une île au large de la côte de Rio de Janeiro au Brésil. En 2011, il a rencontré son âme sœur, qui était couvert dans l’huile à l’époque.

Désintéressé, il a sauvé le pingouin d’Amérique du Sud, Magellanic et a passé une semaine de nettoyage pour ses plumes collantes et le soigner. De Souza avait fini par surnommé le pingouin Dindim, avant de le libérer.

Plusieurs mois plus tard, de Souza a été ahuri de voir Dindim de retour sur l’île. Dindim immédiatement a reconnu son sauveur et instantanément, dandinant, s’est allé dans sa direction.

«J’aime le pingouin comme s’il est mon enfant, et je crois que le pingouin m’aime, » a  dit de Souza à Globo TV. «Personne d’autre n’est autorisé à le toucher. Il les picore si elles le font. Il se pose sur mes genoux, me permet de lui donner une douche, me permet de le nourrir de sardines « .

Il a expliqué que Dindim passe huit mois de l’année avec lui, son copain et le reste de la période de reproduction au large des côtes de l’Argentine et du Chili situé à environ 8000 kilomètres entre les deux endroits.

« Il arrive en Juin et ne rentre à la maison qu’en Février, et chaque année, il devient plus affectueux, tout comme il apparaît encore plus heureux de me voir », a déclaré de Souza.

lactuacho.com myfoxboston.com

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles