C’est un ami de Macky qui l’assure : «L’acte III de la décentralisation est une catastrophe pour le Sénégal»

Le président Macky Sall en avait vu une révolution, son ami assure que non, c’en n’est pas une, et bien au contraire. L’ancien Premier ministre du Sénégal, Souleymane Ndéné Ndiaye a déclaré dimanche à Koalack, que l’acte III de la décentralisation n’est qu’une «catastrophe pour le Sénégal». Relaient nos confrères de lignedirect.sn

«Je trouve que l’acte III de la décentralisation est une catastrophe pour le Sénégal, car, pour la première fois des localités qui ne sont que des villages ont été érigées par décret en villes, et sans que ce qui fait la ville existe dans ces localités», a-t-il lâché.

D’après le leader de l’Unp, les notions de villes sont des notions d’urbanisme et de géographie : «Vous ne pouvez pas par décret, transformer un village en ville. Le village est reconnaissable par la forme des habitations, la qualité des habitations et par le physique des populations. La personne qui vient du monde rural est facilement reconnaissable par rapport à celle qui habite en ville. Il ne faut pas avoir le complexe de le dire».
Souleymane Ndéné Ndiaye a également indiqué qu’il fallait entreprendre des «réformes concrètes pour faire plaisir aux villageois et non les faire croire qu’ils ont quitté leur statut de villageois».
Ce n’est même pas le cas, a-t-il lancé sur les ondes de Sud fm, avant d’ajouter qu’il faut octroyer des ressources financières conséquentes aux nouvelles communes pour les permettre de bien fonctionner.

Avec lignedirecte.sn

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles