C’est l’ASUTIC qui l’affirme : « le Gouvernement du Sénégal perçoit pas moins de 250 milliards de francs CFA par an de la Sonatel »

Selon l’Association Sénégalaise des Utilisateurs des TIC­«­ASUTIC­», en plus des redevances annuelles, des impôts et taxes, le Gouvernement du Sénégal au titre des dividendes sur les exercices 2015 et 2016 a reçu environ 117 milliards de FCFA de la Sonatel. En moyenne, le Gouvernement du Sénégal perçoit pas moins de 250 Milliards par an de la Sonatel.

Ce pactole constitue, selon le communiqué parvenu à www.lactuacho.com  une ressource vitale pour le Gouvernement du Sénégal­; c’est pourquoi la Sonatel dans sa communication de lobbying capitalise cette situation en rappelant à toutes les occasions les centaines de milliards qu’elle verse au Gouvernement mais aussi sa présence dans son capital.

« Aussi, tant que l’état du Sénégal restera actionnaire de la Sonatel, il privilégiera ses intérêts financiers au détriment de l’intérêt général. Ainsi, les stratégies et décisions publiques sont alignées sur les objectifs de la Sonatel ­car les avantages retirés par la sphère publique de sa participation au capital de la Sonatel l’emportent sur les inconvénients pour la stratégie de développement du secteur », soutient l’Asutic.

Pour l’Association, en somme, le Gouvernement du Sénégal, n’a qu’un seul objectif­: obtenir des ressources financières. Hier comme aujourd’hui, le secteur lourdement fiscalisé, est considéré comme une vache à lait. A ce titre, la Sonatel constitue une société indispensable

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles