Centrafrique : Bangui bascule à nouveau dans la violence, un couvre-feu décrété

Le gouvernement centrafricain de transition a décrété dimanche un couvre-feu de 18 heures à 6 heures à Bangui après la flambée de violences qui a fait samedi plus de 20 morts et une centaine de blessés dans la capitale.

« A compter de ce jour, le couvre-feu est instauré de 18 heures à six heures dans la capitale. Les forces internationales et les forces de défense et de sécurité centrafricaines sont instruites afin que cette mesure soit strictement respectée », a déclaré à la radio nationale le premier ministre, Mahamat Kamoun.

Bangui a renoué avec la violence aveugle. Le meurtre d’un jeune conducteur de taxi-moto musulman vendredi soir, a déclenché une vague de représailles sanglante: plus d’une vingtaine de morts et près de 120 blessés, selon les derniers bilans.

En conséquence, le premier ministre, Mahamat Kamoun, a rétabli le couvre-feu de 18 heures à 6 heures du matin, pour une durée indéterminée, dans la capitale.

À cette mesure restrictive s’ajoute l’interdiction de se rassembler autour de barricades et le renforcement des patrouilles des forces de défenses et de sécurité locales et des soldats internationaux.

Source lefigaro.fr

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles