CEDEAO : les sujets d’intérêt communautaire en priorité pour la 22eme réunion du comité de l’administration et des finances

La 22ème réunion du Comité de l’administration et des finances (CAF) de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) se tiendra, du 13 au 19 novembre 2017, à Abuja, au Nigeria. Au menu des travaux, les questions d’intérêt communautaire ayant trait au fonctionnement des institutions et organes de l’organisation régionale, et au développement économique de la sous-région ouest-africaine.

La rencontre sera essentiellement consacrée à l’examen d’une série de documents, de rapports et de memoranda aussi bien pour information que pour discussion, selon un communiqué parvenu à www.lactuacho.com.

Au chapitre des discussions, les délégués examineront, entre autres, l’état d’avancement des tâches assignées aux institutions de la Communauté, la situation financière de l’organisation régionale, et l’organigramme détaillé de la Commission de la CEDEAO.

Ils se pencheront également sur le rapport de suivi et évaluation relatif à la mise en œuvre des programmes des institutions communautaires pour la période allant de janvier à septembre 2017, de même que sur le mémorandum sur la mise en œuvre du programme de la CEDEAO sur la lutte contre l’extrémisme violent au Nigeria, au Niger et au Mali.

Le mémorandum relatif à la mise en œuvre du programme des Volontaires de la CEDEAO et à la validation des indemnités en faveur de ces derniers, l’initiative d’autonomisation des jeunes ouest-africains, et le projet de budget consolidé des institutions de la Communauté pour l’exercice 2018, figurent aussi à l’agenda de la rencontre.

S’agissant des points inscrits à l’ordre du jour pour information, ils ont notamment trait au rapport intérimaire 2017 du Contrôleur financier des institutions communautaires.

La cérémonie d’ouverture de la réunion sera marquée par l’allocution de bienvenue du président de la Commission de la Cedeao, Marcel de Souza ; laquelle sera présentée par le Vice-président de ladite Commission, Edward Singhatey.

Quant à l’ouverture des travaux, elle sera présidée par le chef de la Cellule nationale CEDEAO du Togo, Mme Zouréhatou Kassah-Traoré, dont le pays assure actuellement la présidence en exercice de la CEDEAO.

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles