CEDEAO : le comité ministériel ad hoc approuve le projet de plan architectural pour le nouveau siège de ses institutions

Les représentants du comité ministériel ad hoc sur la construction du nouveau siège des institutions communautaires, pour la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ont approuvé le 7 mai 2019 à Abuja, au Nigéria, la proposition de projet plan architectural de son siège qui sera construit grâce à une subvention de 31,5 millions de dollars et à l’assistance technique de la République populaire de Chine.

Le comité qui s’est réuni pour suivre les progrès et les projets de construction du nouveau siège a également recommandé la signature d’un accord de mise en œuvre entre la Commission de la CEDEAO et le gouvernement chinois, prévoyant notamment le recrutement de consultants par la Commission pour surveiller sa mise en œuvre et mener une enquête, une étude d’impact environnemental du projet.

Ils ont également appelé à la finalisation de tous les documents administratifs relatifs au chantier de construction. Cela inclura l’indemnisation des propriétaires des plantations qui se trouvent sur le site du projet en collaboration avec l’Autorité fédérale du développement de la capitale à Abuja.

S’exprimant au cours de la réunion, le commissaire aux infrastructures de la Commission de la CEDEAO, Pathe Gueye, a déclaré que la construction du nouveau siège était devenue impérative, car la dispersion géographique des institutions communautaires dans la ville d’Abuja avait des conséquences négatives, telles que des retards dans la mise en œuvre de la directive,  projets, programmes et politiques que les États membres ont confiés à la Commission. En plus des difficultés de coordination entre les départements entravant la productivité et l’efficacité du personnel de la Communauté.

Le projet de plan architectural du nouveau siège des institutions de la Communauté entrepris par le consortium chinois SIPPR Engineering group intégrait des éléments de la culture ouest-africaine, de l’optimisation des sites, de la fonctionnalité, de la sécurité et de la sûreté et tenait compte de l’élargissement de la conception de la Commission.

La construction du nouveau siège devrait commencer en janvier 2020 et s’achever d’ici 22 mois, selon Musa Sani Nuhu, ministre des Affaires étrangères du Nigéria.

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles