CEDEAO La visite de M. Joachim Gauck Président de la République fédérale d’Allemagne, relance la coopération

Communiqué: Un renforcement de la coopération entre la CEDEAO et l’Allemagne est attendu, à l’occasion de la visite, le 10 février 2016, du Président de la République fédérale d’Allemagne, M. Joachim Gauck, au siège de la Commission de la CEDEAO.

Accompagné de son épouse, la Première Dame, Daniela Schadt, de hauts fonctionnaires, de diplomates et de journalistes, le Président Gauck rencontrera le Président de la Commission de la CEDEAO, Kadré Désiré Ouédraogo. Il aura également dans son entourage une forte délégation d’hommes d’affaires de son pays.

Gauck et M. Ouédraogo s’entretiendront sur les voies et moyens de perfectionner la collaboration entre l’Allemagne et la CEDEAO. Une caractéristique majeure de la coopération entre la CEDEAO et l’Allemagne est la promotion de l’intégration régionale, à travers la gestion stratégique et l’assistance technique.

 

Depuis le début de la coopération spéciale entamée en 2006 entre la CEDEAO et l’Allemagne, le géant européen a apporté son soutien à la CEDEAO dans les domaines du développement organisationnel, de la paix et de la prévention des conflits, de l’assistance électorale ainsi que de l’harmonisation du commerce, pour n’en citer que quelques-uns.

Depuis 2006, l’Allemagne apporte son appui à la Commission de la CEDEAO à travers la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) et  la Fondation Frederich Ebert, pour lui permettre d’exécuter sa mission principale, qui consiste à faciliter l’intégration économique et politique. À cet égard, il convient de mentionner l’appui en faveur de la gestion stratégique de la Commission en vue de renforcer sa capacité à coordonner ses activités grâce à des méthodes de suivi axées sur l’impact. Le renforcement de certaines de ses capacités de gestion interne, comme les ressources humaines et la gestion des connaissances est également pris en compte.

 

Dans le domaine du commerce, la coopération entre le géant européen et l’organisation régionale concerne la mise en œuvre du projet dénommé « WATIP » en anglais, (Promouvoir l’intégration commerciale en Afrique de l’Ouest) qui vise à renforcer les capacités de la Commission de la CEDEAO pour lui permettre de concevoir et de mettre en œuvre sa politique commerciale et de promouvoir les échanges commerciaux en Afrique de l’Ouest et entre la région et le reste du monde. L’appui dans ce domaine a également permis la mise en place du Schéma de  Libéralisation des Echanges de la CEDEAO (SLEC) et du Tarif extérieur commun (TEC). En ce qui concerne le soutien financier dans les domaines connexes, l’on peut citer : la coopération de la GIZ-UE-CEDEAO à travers le 10ème FED (Fonds européen de développement) (2008-2013) pour soutenir le commerce, les douanes et le développement du secteur privé. A cet égard, un financement de 22 millions d’euros est proposé dont 1 million d’euros pour l’Allemagne et 1 million d’euros pour l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO: € 500.000; UEMOA: 500.000 €).

 

Concernant les questions relatives à la paix et la sécurité, il existe une forte coopération entre l’Allemagne et les principaux acteurs du Département des Affaires politiques, Paix et Sécurité (PAPS) dans le cadre du renforcement des capacités de la Commission en matière de prévention des conflits et de maintien de la paix dans la région. Par ailleurs, les activités sont en cours en vue d’améliorer le système d’alerte précoce de la CEDEAO (ECOWARN).

 

En outre, il a été mis en place un cadre d’assistance électorale qui a permis l’élaboration d’une base de données d’observation des élections et d’une meilleure méthodologie d’observation des élections qui contribuent grandement à la prévention des conflits dans le contexte des crises liées aux élections.

 

Dans le même ordre d’idées, cette collaboration a favorisé la professionnalisation de l’observation des élections et l’élaboration de politiques et de procédures pour la composante civile de la Force en attente de la CEDEAO (FAC).

Parallèlement au volet formation de la coopération, à la réalisation d’études comparatives et aux autres efforts de collaboration, la Communauté a bénéficié de nombreux avantages parmi lesquels figure la mise en place d’un système régional de suivi opérationnel et harmonisé. Grâce au financement du ministère allemand des Affaires étrangères, la composante police de la Force en attente de la CEDEAO a été renforcée.

 

Au titre des autres réalisations figure l’élaboration de l’avant-projet de Cadre stratégique communautaire (CSC) qui est prêt à être présenté aux Etats membres de la CEDEAO. Une fois adopté, ce CSC permettra de fixer l’orientation stratégique et les priorités de la Communauté pour la période allant de 2016 à 2020. Cette étape s’avère essentielle pour la mise en place effective des initiatives d’intégration régionale de la CEDEAO.

 

Le champ de coopération entre la CEDEAO et l’Allemagne est très large. En effet, l’on peut signaler l’assistance en matière de financement et de renforcement des capacités provenant de diverses institutions comme la Banque d’État : Kreditanstalt für Wiederaufbau (KfW) et l’Institut national de métrologie allemand : Physikalisch-Technische Bundesanstalt (PTB), qui apportent l’appui technique requis en ce qui concerne les systèmes d’information relative à la gestion (SIG).

 

L’appui de l’Allemagne en faveur des projets et programmes de la CEDEAO couvre les domaines de l’énergie et de la santé, notamment la proposition formulée en 2014 en vue d’obtenir un nouvel engagement de l’Allemagne dans le cadre de la poursuite des projets en cours (2006-2020) ainsi que celles nouvellement identifiées, etc.

Concernant cette visite symbolique, l’Ambassadeur allemand au Nigeria a déclaré: «l’objectif principal de la visite du Président Gauck est de magnifier les bonnes relations qui existent entre la CEDEAO et l’Allemagne. Il est important pour le Président de promouvoir une collaboration encore plus étroite entre la CEDEAO et l’Allemagne ».

Fara Michel DIEYE

Rédacteur

Fara Michel DIEYE

Co-fondateur du site Lactuacho.com, Fara Michel DIEYE jouit de plus de 18 années d’exercice dans la profession du journalisme et de la communication. Il a été notamment Rédacteur en chef du site d’information Dakaractu.com et de l’hebdomadaire Espace Magazine, et Directeur de la Rédaction du Quotidien Rewmi et de l’hebdomadaire économique Ecofi. En savoir plus >>

à lire

Autres Articles