CEDEAO : la Commission donne la priorité aux questions liées à la Migration

La Commission de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a signé à Abuja, au Nigeria, ce mercredi 8 Aout 2018, un aide-mémoire avec la Banque allemande de développement et l’Agence allemande de développement. Au nom du ministère allemand de la coopération économique et du développement (BMZ) pour la création du Fonds régional de stabilisation de la CEDEAO pour dix et cinq millions d’euros respectivement.

Le communiqué issu de cette rencontre informe qu’au cours de la réunion préliminaire avec la délégation allemande sur la structure et la conception du Fonds, l’équipe de direction de la Commission de la CEDEAO dirigée par la vice-présidente, Mme Finda Koroma, a accordé la priorité aux questions liées aux migrations.

La direction de la CEDEAO a souligné la nécessité de prévenir la migration irrégulière ainsi que la réintégration des citoyens des rapatriés de la CEDEAO dans le programme régional par le biais d’activités favorisant les opportunités économiques et sociales pour les jeunes.

Mme Koroma a exprimé le soutien de la Commission de la CEDEAO à cette initiative en soulignant que l’accent mis sur la migration suit une directive de l’Autorité de la CEDEAO HOSG à la Commission de donner la priorité à la migration dans ses activités.

Par conséquent, la direction de la Commission de la CEDEAO a recommandé que le Fonds soit affecté aux opportunités d’emploi et de revenus pour les jeunes, à la formation professionnelle, aux petites et moyennes entreprises (PME), au soutien psychopsychologique et aux loisirs.

De même, l’Équipe a proposé qu’un tiers du Fonds soit consacré aux besoins de stabilisation aiguës dans certains États membres.

Dans ses remarques, l’équipe allemande dirigée par le Dr Stefan Lindemann de KfW a déclaré que les objectifs à moyen et long terme du Fonds étaient d’établir une structure à la Commission de la CEDEAO qui lui permettrait de mettre en œuvre des mesures de stabilisation dans les États membres de la CEDEAO. .

La mission d’enquête conjointe KfW / GIZ auprès de la Commission de la CEDEAO constitue la base d’une étude de conception détaillée qui sera menée par le cabinet allemand Joyn-coop Consulting en vue de l’offre proposée de GIZ au BMZ, indique le communiqué.

Le Fonds s’inscrit dans le cadre des consultations CEDEAO – Allemagne de novembre 2017 qui ont convenu de créer une facilité de financement de l’assistance technique régionale pour la stabilisation et le développement des États membres de la CEDEAO afin de soutenir les efforts de stabilisation politique de la CEDEAO.

Les deux parties ont convenu de travailler ensemble pour lancer le fonds très prochainement.

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles