CEDEAO : experts et fonctionnaires en réunion sur les stratégies de planification

Les experts et les fonctionnaires ont commencé à examiner les questions de planification pertinentes à la 13ème réunion du Comité de coordination de la planification stratégique (SPCC) de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). le 9 mai 2018.

 

Entre autres, selon le communiqué parvenu à www.lactuacho.com, la réunion a pour but d’examiner de manière critique et d’évaluer les questions pertinentes dans le Cadre stratégique communautaire (CSF) en cours de la CEDEAO et de tracer l’orientation stratégique de la CEDEAO au cours de la prochaine décennie.

Souhaitant la bienvenue aux participants à l’atelier d’ouverture qui se tient conjointement avec la GIZ, le chef du Service de la planification, de la recherche, du suivi et de l’évaluation du Centre de développement de la CEDEAO (EGDC), M. Awudu Ahmed Gumah a déclaré que l’ENDEVOUR est une ligne de conduite importante étant donné que la prochaine vision du processus de planification de la CEDEAO nécessite un examen critique.

L’animatrice de l’atelier, Mme Ulrike Breitschuh, a souligné que l’exercice vise à rassembler les participants, des idées qui peuvent conduire à une amélioration substantielle des processus du CCA.

Soutenu par le chef de l’Unité de développement organisationnel de la GIZ, M. Frank-Emery Mongbe, M. Breitschuh a donné un aperçu de l’ordre du jour de la réunion du SPCC dont l’atelier est un précurseur.

Pendant la réunion de quatre jours, les participants examineront la vision actuelle de la CEDEAO, la proposition de la nouvelle vision, les présentations des processus de développement de la vision, la feuille de route du développement de la vision et de la planification stratégique ainsi que les analyses des parties prenantes. processus.

Lors des sessions de brainstorming, des réponses seront également apportées aux questions de savoir ce que la CEDEAO signifie pour les gens, comment l’organisation est perçue par le public et les parties prenantes ainsi que les domaines où elle a le mieux réussi au fil des ans. Ceci s’ajoute à l’examen des modalités de mise en œuvre du CSF.

Le CCA a été adopté par le Conseil des ministres de la CEDEAO en décembre 2015. Toutes les institutions et agences de la CEDEAO devraient tirer leurs programmes du cadre qui devrait assurer la congruence de l’objectif et de la cohérence des programmes à tous les niveaux.

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles