CEDEAO : Des experts pour des solutions de surveillance et de contrôle des mouches des fruits

La 3ème réunion du Comité directeur pour le plan régional de surveillance et de contrôle des mouches des fruits a été lancée à la Commission de la CEDEAO le 26 juillet 2017. La réunion de soutien du projet de deux jours a été appelée à mettre à jour les responsables, les experts et les participants sur le processus de mise en œuvre du projet.

Le projet se concentre sur le contrôle complet du problème des mouches des fruits dans la région en ce qui concerne les parasites qui attaquent les produits agricoles de la région tels que la mangue, indique un communiqué parvenu à www.lactuacho.com.  On a signalé que les ravageurs se sont déplacés de l’océan Indien et sont en train de ravager des parties de l’Afrique de l’Ouest créant ainsi un problème pour l’économie de la mangue de la région, entre autres.

L’ouverture de la réunion, le Commissaire à l’Agriculture, à l’Environnement et aux Ressources en Eau de la Commission de la CEDEAO M. Tchambakou Ayassor a attiré l’attention sur les problèmes de contrôle de la qualité auxquels les exportations de la région sont actuellement confrontées en raison des dommages causés par les mouches des fruits.

Le commissaire a énuméré les deux principales composantes du projet pour inclure la surveillance de la population des mouches dans tous les domaines couverts ainsi que le processus de contrôle qui comprend le traitement. Cela est appuyé par la formation des agriculteurs et de tous ceux qui sont impliqués en plus des recherches nécessaires à l’aide du succès du projet.

Le commissaire Ayassor a chargé les participants de proposer un rapport précieux soulignant qu’il était convaincu que les objectifs du projet seront atteints à la fin de 2019.

Le projet soutenu par l’AFD et l’UE

Corroborant les arguments fondamentaux du directeur de l’AFD Country M. Olivier Delefosse, chef de la coopération de l’UE M. Kurt Cornelis a assuré à tous les acteurs de l’engagement de l’UE de soutenir le projet tout en coopérant pleinement avec l’ Agence française pour le développement  (AFD) et la CEDEAO pour ses Mise en œuvre réussie.

Selon lui, la collaboration sur Fruit Flies est également destinée à améliorer le revenu des producteurs de fruits et légumes à l’appui des objectifs de sécurité alimentaire de la région et de la réduction de la pauvreté.

Au cours de la réunion, des rapports d’activité et financiers ont été présentés et des défis identifiés ont été mis en évidence.

Les participants à la réunion comprenaient des experts en lutte antiparasitaire et en production de fruits, des représentants de l’AFD, de l’UE et d’autres partenaires de développement ainsi que des fonctionnaires de la Commission de la CEDEAO. La dernière réunion du projet de soutien du Comité directeur a eu lieu à Lomé, au Togo, en 2006.

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles