CEDEAO-Crise de l’eau : Hélène Tine flagelle Mansour Faye et le régime

Hélène Tine, la présidente du Mouvement pour un Sénégal d’Ethique et de Travail, a  demandé au Procureur de la République de s’autosaisir et de convoquer le maire Mansour Faye pour ses propos tenus.

Elle est montée au créneau pour dénoncer avec la dernière énergie les accusations de « corruption » tenues par le maire de Saint Louis, Mansour Faye, par ailleurs responsable politique de l’Apr, contre les juges de la Cour de justice de la CEDEAO, nous igfm.sn.

« On a entendu un ministre de la République (Ndlr: Mansour Faye)  sous-entendre que les juges de la CEDEAO ont été soudoyés. Ce ministre a d’autres chats à fouetter. Il doit fournir de l’eau aux Sénégalais qui sont assoiffés », a dit Mme Tine, ce lundi lors d’une conférence de presse des leaders de Taxawu Dakar.

« Ce que Mansour Faye a dit est pire que ce que Barthélémy Dias a dit. Aujourd’hui le procureur de la République doit s’auto-sasir et convoquer Mansour Faye pour ces accusations graves portées sur les juges de la Communauté. C’est quand même indécent d’accuser  la justice communautaire de corruption » dit-t-elle.

Toutefois, selon nos confrères, elle ne désespère pas : « je continue d’espérer que dans deux jours, la Justice sénégalaise prendra la décision qui sied par rapport à ce jugement ».

Parce que selon elle, la décision de la Cour de Justice de la CEDEAO dit que toute « cette procédure est nulle et non avenue ». La Cour est allée plus loin que de dire de libérer Khalifa Sall.

C’est pourquoi, elle interpelle les partenaires du Sénégal  et les chefs religieux à rappeler le président Macky Sall à l’ordre sur cette affaire.

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles