Les raisons avancées sur la mort brutale de Habib Barrow, le fils du président élu gambien

De sources autorisées  révèlent que l’enfant Habib Barrow qui était âgé de huit ans, devait rester sous la garde de sa tante, le temps que ses parents retournent en Gambie.
Vendredi tard dans la soirée, le président élu de la Gambie, après l’échec des négociations entre Yaya Jammeh et les chefs d’Etat de la CEDEAO, a quitté Banjul pour rejoindre le Mali afin d’y prendre part à une réunion tenue à la suite du sommet Afrique-France à Bamako.
Selon Dakaractu, trente minutes après qu’Adama Barrow a quitté la Gambie, son épouse a été exfiltrée par les Nations Unies et conduite au Sénégal.
Devant quitter dare-dare Banjul, l’épouse de Adama Barrow confiera son fils Habib Barrow à sa tante qui habite le quartier de Fajara à Banjul. En faisant cela, elle ne savait pas qu’elle n’allait plus revoir son enfant car celui-ci avait rendez-vous avec la mort.
Selon toujours les informations de Dakaractu, dans la maison de la tante, il y a deux chiens méchants de race Dobermann, non habitués à sa présence, qui vont l’attaquer mortellement. Hélas, il ne survivra pas à ses blessures et rendra l’âme tard dans la soirée d’hier.

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles