Casamance : Leur localité inondée, les populations de Belfort déversent leur bile sur Baldé, le maire

Les fortes pluies qui s’abattent sur la capitale méridionale du pays depuis le début du mois d’août n’épargne pas certains quartiers de la commune de Ziguinchor.  Parmi eux, celui de Belfort ‘’crapaud’’.

Las de vivre sous les eaux, les habitants dudit quartier ont déversé, hier, leur colère sur Abdoulaye Baldé, le maire de la ville.

Une levée de boucliers pour étaler leurs difficiles conditions de vie en cette période d’hivernage mais également pour dénoncer les promesses non tenues de l’Edile de la capitale sud du pays.

‘’Nous vivons depuis sous les eaux. Nous éprouvons toutes les difficultés pour évacuer nos malades sur les routes principales’’, fulmine le sage Babacar Ndao.

Traversé par le principal canal d’évacuation des eaux dont le curage est jugé très ‘’insuffisant’’, le quartier Belfort ‘’ crapaud’’ comme ceux de Goumel, Santhiaba ou encore  Kandé font face à des problèmes d’inondation sans qu’une autorité n’intervienne. Pis, aucun dispositif de pompage d’eau n’a été mis en place pour parer à toute éventualité.

‘’L’année dernière, nous avons enregistré des cas de choléra. Nous avons des problèmes de dermatose.  Nous sommes fatigués de vivre dans ces conditions. Le maire de Ziguinchor a démissionné‘’, estime le professeur  Elie Diatta.

Ne sachant plus à quel saint se vouer, les populations qui ont, hier, arboré des brassards rouges, sollicitent le secours du président de la République pour les faire sortir de cette situation récurrente.

Source  »Enquête »

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles