Cas Mbayang Diop et Trafic d’êtres humains vers l’Arabie Saoudite : L’Etat promet de démanteler le réseau

Suite aux cris du cœur lancés depuis quelques contre la situation déplorable des compatriotes exploitées comme domestiques dans les pays arabes, l’Etat compte engager une lutte contre le trafic d’êtres humains.

C’est hier mardi à Dakar, que le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, Mankeur Ndiaye, a donner son assurance que le ministère de l’Intérieur est déjà à pied d’œuvre pour démanteler le réseau notamment celui des femmes envoyées comme domestiques dans les pays arabes.

Selon ses propos relayés par l’Agence de presse sénégalaise (APS), il a indiqué que « de plus en plus, beaucoup de compatriotes femmes se rendent dans certains pays arabes, victimes de trafic. C’est un véritable trafic d’êtres humains organisé par les criminels qui trompent nos compatriotes femmes, qui les font miroiter du travail avec des salaires faramineux » .

Selon l’agence, Mankeur Ndiaye avait été interpellé, en marge de cette cérémonie, sur l’affaire d’une jeune sénégalaise, Mbayang Diop, menacée d’une peine de mort en Arabie Saoudite pour avoir tué son employeur selon de nombreux médias locaux.

« Nous suivons cet événement triste qui s’est déroulé il y’a quelque semaines en Arabie Saoudite avec cette compatriote qui est actuellement dans les liens de la prévention en Arabie saoudite » a précisé le ministre.

« J’ai échangé hier avec notre ambassadeur à Riyad qui a eu l’autorisation de lui rendre visite le 4 août dans deux semaines pour suivre de très près cette situation et nous ferons tout ce qui est dans notre possibilité pour assurer sa défense » a indiqué Mankeur Ndiaye à l’APS.

Selon lui, « il faut que nos compatriotes soient conscients de cette situation (traite de personnes), et nous allons engager la lutte contre ce trafic ».

Oumou Khaïry NDIAYE
à lire

Autres Articles