Cameroun : une attaque de Boko Haram fait deux morts à l’extrême nord du pays

Une quinzaine d’éléments de Boko Haram ont mené dans la nuit de samedi à dimanche une attaque contre Nguetchewe, faisant deux morts parmi les populations de cette localité de l’Extrême-nord du Cameroun, surprises dans leur sommeil.

C’est ce qu’a informé l’agence APA dimanche matin après des infos recueillies auprès de plusieurs témoins de cet assaut.

L’attaque a duré une trentaine de minutes, selon un habitant qui affirme que les assaillants «sont arrivés en nombre, armés de fusils d’armes blanches. Après avoir mis à sac plusieurs maisons, ils ont tué deux d’entre nous alors que ces derniers n’étaient même pas armés ».

Tentant une explication, d’autres témoins affirment que les terroristes ont suspecté « nos frères d’avoir lancé l’alerte aux forces de sécurité, raison pour laquelle ils les ont abattus à bout portant craignant sans doute une riposte du Bataillon d’intervention rapide (BIR) ».

D’après APA, selon toute vraisemblance, ont-ils souligné, « les terroristes voulaient attaquer la mission catholique de Nguetchewe, où des prêtres avaient été enlevés par le passé, notamment des missionnaires européens, avant d’être relâchés après plusieurs jours de captivité au Nigeria ».

Une fois leur forfait accompli, les assaillants qui se déplaçaient en voitures et en motos ont traversé la frontière du coté nigérian, laissant sur le carreau, outre les deux morts, quelques blessés dont le pronostic vital ne serait pas engagé.

Pape Ismaïla CAMARA
à lire

Autres Articles