Cameroun : un impressionnant incendie détruit une partie de l’assemblée nationale

Le bâtiment administratif de la chambre basse du parlement a été détruit par les flammes. L’intervention des sapeurs-pompiers a permis de maîtriser le feu.Il est 2h du matin ce 17 novembre 2017, les fourgons des sapeurs-pompiers effectuent les derniers jets d’eau pour réduire complètement les flammes. Le feu a détruit une partie du bâtiment administratif. Les députés, employés de la Chambre basse du parlement et forces de l’ordre tentent de comprendre ce qui s’est passé.

Selon des témoignages concordants recueillis auprès des sapeurs-pompiers, c’est peu avant 22h hier 16 novembre, que le feu s’est déclaré au niveau du 4è étage du bâtiment administratif, abritant le secrétariat de l’institution et le bureau du SDF. En moins de deux heures, les flammes se sont propagées dans les 5è, 6è et 7è niveaux de l’immeuble.

« La configuration du bâtiment a permis la propagation de façade du feu. Les éléments de façade étant facilement inflammables, ceci a favorisé la propagation du feu du niveau 4 au niveau 7 de manière très rapide. Par ailleurs, l’absence d’un point d’eau fonctionnel à proximité du lieu de l’incendie, a compliqué le travail », explique un soldat du feu en action.

Les sapeurs-pompiers, au nombre de 60, ont dû mettre à contribution 5 engins d’incendie et de secours, soit la totalité pour la ville de Yaoundé. D’autres sapeurs-pompiers sont venus de l’aéroport de Nsimalen avec un 6è fourgon. C’est donc grâce à cette artillerie que les flammes ont pu être maitrisées.

Pour l’heure, les causes de l’incendie restent inconnues. « Il est trop tôt pour savoir ce qui s’est passé », a déclaré le chef de l’équipe des sapeurs-pompiers déployés sur le terrain. Difficile en même temps de faire une évaluation en termes de dégâts matériels.

Si la furie du feu a épargné les trois premiers niveaux du bâtiment, l’hémicycle et le bureau du Président, les flammes semblent par contre avoir consumé le gros du matériel contenu dans les étages affectés. Le 5è niveau, qui abrite la direction du Budget et de la solde, est le plus touché. « J’avais tous mes documents personnels à l’intérieur, y compris des documents professionnels. Je ne sais pas ce que je ferai », se lamente une employée en service dans le bâtiment.

Informés de la situation, plusieurs députés sont arrivés sur les lieux du sinistre.  « C’est triste de constater qu’il y a un tel accident dans un lieu aussi plein d’histoire que l’Assemblée Nationale », a déclaré Robert Bapooh Lipot de l’UPC avant d’ajouter « mais il faut savoir que la République est debout. Nous avons la ferme conviction que toutes les mesures seront prises par l’Etat pour relever ce défi », a dit l’élu de la Nation.

Cameroon-Info.Net 

Pape Ismaïla CAMARA
à lire

Autres Articles