Cameroun : Quinze personnes sont mortes ensevelies dans une mine d’or à l’est du pays

Au moins quinze orpailleurs ont trouvé la mort dans l’effondrement d’une mine d’or située dans la localité de Ngoe Ngoe à l’Est du Cameroun, selon de sources concordantes.

Essentiellement des riverains de la mine, les victimes, à l’instar des populations des localités environnantes, avaient pour principale activité la recherche de l’or, nous apprend ce jeudi 4 janvier 2018, l’agence Apanews.

A en croire le quotidien Le Messager et l’hebdomadaire Repères,  la mine dans laquelle s’est produit le drame avait été « abandonnée par des exploitants chinois, sans aménagement, contrairement à ce que prévoit la réglementation en vigueur ».

Selon l’association Forêts et développement rural (FODER) qui  a enquêté sur le terrain, « 43 personnes sont décédées dans les sites miniers de l’Est en 2017 en l’espace de dix mois».

Selon toujours APA, très en vogue dans l’est du Cameroun, l’orpaillage ne constitue pas moins un frein à la régulation du secteur par la structure appropriée mise en place par le gouvernement, en l’occurrence le Cadre d’appui et de promotion de l’artisanat minier (CAPAM).

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles