Cameroun : Mort de trois Kamikazes dans un attentat suicide, 19 blessés notés dont trois graves

Trois kamikazes, présumés membres de la secte islamiste Boko Haram, ont trouvé la mort jeudi matin après avoir déclenché leurs charges explosives dans une école tenant lieu de camp aux réfugiés nigérians dans la localité camerounaise de Kerawa (Extrême-Nord), a appris APA de sources concordantes.
Cet attentat a également fait 19 blessés dont 5 cas présentés comme «graves» chez leurs cibles, en même temps que l’armée, alertée, continuait de rechercher activement un quatrième terroriste ayant pris la poudre d’escampette.

Kerawa avait déjà, rappelle-t-on, été l’objet d’un double attentat-suicide le 3 septembre 2015 ayant fait une vingtaine de morts. Les attentats terroristes attribués à Boko Haram sont devenus quasi-quotidiens dans les localités camerounaises frontalières avec le Nigeria.

Mercredi, c’est une soute à munitions de la Force multinationale mixte qui a sauté dans le secteur n°1 situé dans la ville de Mora et, depuis lors, les autorités se sont employées à invoquer la piste du court-circuit pour justifier cette explosion qui n’a pas fait de victimes humaines.

Selon le gouvernement, 1.098 civils, 67 militaires et 3 policiers ont perdu la vie entre 2013 et début 2016 à la suite de 315 incursions, 12 accidents sur mines et 32 attentats-suicide de Boko Haram.

Source Apanews

Fara Michel DIEYE

Rédacteur

Fara Michel DIEYE

Co-fondateur du site Lactuacho.com, Fara Michel DIEYE jouit de plus de 18 années d’exercice dans la profession du journalisme et de la communication. Il a été notamment Rédacteur en chef du site d’information Dakaractu.com et de l’hebdomadaire Espace Magazine, et Directeur de la Rédaction du Quotidien Rewmi et de l’hebdomadaire économique Ecofi. En savoir plus >>

à lire

Autres Articles