Cameroun : Création du site StopBlaBlaCam.com pour contrer les rumeurs, les fausses informations…

Lancé par l’agence Stratline, le site www.StopBlaBlaCam.com veut s’attaquer aux nombreuses rumeurs et autres désinformations qui empoisonnent la vie publique au Cameroun.

Le site web répondra à des questions aussi diverses que :
Les tarifs de péages routiers vont-ils passer de 500 à 2500 FCFA ?
Lors des inhumations, les pleureuses sont-elles payées ? et si oui, combien ?
Existe-t-il vraiment une association des homonymes de Paul Biya ?
K-Tino est-elle devenue pasteur ?
Est-il vrai que des ONG camerounaises sont financées par des fondamentalistes du Moyen Orient ?
La société Hysacam est-elle au bord de la faillite ?

Conçu de manière ludique, le site lance des affirmations et invite le lecteur à choisir entre trois options  (Vrai, Faux ou Doute) pour accéder à l’explication et aux statistiques des votes.

Une page est consacrée aux rumeurs de culture et de société, une autre à celles qui circulent en politique et en économie.

Les lecteurs sont invités à communiquer au site les rumeurs qu’ils souhaitent voir vérifiées par des journalistes professionnels.

L’agence Stratline Ltd, dirigée par Yasmine Bahri-Domon, est déjà bien connue au Cameroun. Elle édite notamment les plateformes d’information économique Investir au Cameroun et Business in Cameroun en partenariat avec l’agence Ecofin.

Source Ecofin

 

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles