Cameroun : 15 personnes périssent dans une collision entre un minibus de transport en commun et un camion

Quinze personnes ont trouvé la mort dans la nuit de samedi à dimanche dans la localité camerounaise d’Edéa (Littoral), à la suite d’une collision entre leur voiture, un minibus de transport en commun, et un camion roulant en sens inverse, a appris APA de sources sécuritaires.

Quatre blessés ont également été enregistrés, lors de cet accident survenu sur la route nationale numéro 3 reliant les métropoles économique et politique, Douala et Yaoundé, la plus fréquentée du pays.

Selon les premiers éléments de l’enquête, cet accident est dû à une visibilité réduite consécutive à une pluie torrentielle, mais également à l’excès de vitesse.

Quelques heures plus tôt, deux morts étaient dénombrés au lieu dit Souza, toujours dans la région du Littoral, après un choc frontal entre un autobus et un véhicule de tourisme.

Cette nouvelle série d’accidents survient après un mois de septembre particulièrement dramatique sur les routes du pays, où plus de 300 personnes ont perdu la vie au cours d’accidents en majorité attribués à des erreurs humaines.

Il y a moins d’une semaine, le ministère des Transports, dans l’espoir de réduire ces hécatombes, avait décidé d’une série de sanctions allant de la suspension d’activités de certaines agences de voyage incriminées dans lesdits accidents de la route à la suppression de sept permis de conduire.

Par ailleurs le même département a indiqué, dimanche par voie de communiqué, que le trafic était interrompu depuis la veille sur la route nationale numéro 3, à l’entrée est de la ville de Douala, suite à l’affaissement de la chaussée et «aux pluies diluviennes enregistrées dans la région du Littoral ces derniers jours».

Les autorités ont aménagé de toute urgence, et de manière provisoire, une voie de contournement qui alourdit d’autant plus le trafic qu’ont est à la veille de la rentrée scolaire, période pendant laquelle le trafic routier est particulièrement intense.

Source APA

Oumou Khaïry NDIAYE
à lire

Autres Articles