Cambriolage raté, un ressortissant ghanéen qui voulait rejoindre le Maroc atterrit à Reubeuss

Ressortissant ghanéen, J. Kallue est en escale au Sénégal, en attendant de poursuivre son voyage vers le Maroc. Mais son séjour au pays de la Teranga risque de durer plus que prévu. Car, en plus d’avoir perdu tout son argent et ses papiers, le coiffeur vient d’atterrir en prison.

En effet, n’ayant plus de revenus, le migrant ghanéen a voulu se faire de l’argent non par le travail, mais plutôt par des actes délictuels. Il aurait tout simplement planifié un cambriolage avec deux acolytes.

Leur cible était un magasin au marché Tilène, qu’ils ont voulu cambrioler dans la nuit du 26 août dernier aux environs de 2 heures du matin. Manque de pot, ils ont été surpris dans leur basse besogne par les vigiles.

En entendant ces derniers arriver, ils ont pris leur jambe à leur cou, mais J. Kallue n’a pas pu aller loin. Il a été rattrapé au bout de quelques mètres.

Sauvé de justesse d’un lynchage par la foule, il a été conduit au commissariat de la Médina. Devant les policiers, le suspect a tenté de se défausser sur ses complices. Il a reconnu certes avoir agi avec la complicité des deux autres individus, mais il a laissé entendre que ce sont ces derniers qui lui ont proposé de commettre le cambriolage.

Toutefois, la déposition de l’agent de sécurité Z. Sow est venue corser les choses pour lui. Le témoin a expliqué que la nuit des faits, l’un de ses éléments est venu lui faire part d’un bruit suspect dans son secteur.

Ainsi tous les deux se sont rendus au lieu indiqué et y ont surpris un individu dans l’un des magasins. A leur arrivée, confie-t-il, le suspect a pris ses jambes à son cou, mais a été rattrapé, après quelques mètres.

D’après toujours le vigile, lorsqu’ils sont revenus sur les lieux avec le Ghanéen, il a trouvé sur place un marteau et une barre de fer. Pis, le mur du magasin avait été troué.

Et d’après les témoignages, les mis en cause savaient bel et bien que le gardien de l’école qui jouxte le magasin ciblé était encore au village pour les besoins de la fête de Tabaski.

Outre le témoignage du vigile, il y a celui d’une dame qui dit avoir formellement identifié le mis en cause, car il rôdait aux alentours, toute la journée. Autant d’indices qui font que les policiers ont déféré J. Kallue pour association de malfaiteurs et tentative de vol en réunion commis la nuit.

Source enquêteplus.com

Oumou Khaïry NDIAYE
à lire

Autres Articles