Cambriolage d’un commerçant Lamine Samb risque trois ans de prison

‘’C’est dans les moments difficiles qu’on reconnaît ses vrais amis’’. Cheikh Mouhadou Lamine Samb va devoir méditer cet adage, si ce n’est déjà fait. Avec ses amis, ils ont fait un coup, le 19 mars 2015.

Mais, à ce jour, il est le seul à croupir en prison. Hier encore, il était le seul à comparaître devant la 2ème chambre correctionnelle du tribunal de Grande instance de Dakar.  Ses acolytes ont fondu dans la nature. Or, ils avaient ensemble cambriolé le domicile du commerçant Thierno Aïdara à Nord Foire.

Or, le parquet a requis jeudi, une peine de 3 ans ferme contre Cheikh Mouhamadou Lamine Samb, un génie électrique qui avait cambriolé le domicile d’un commerçant à Nord-Foire, avec la complicité de ses amis dont la copine de la victime.
Ce jour-là, Cheikh Mouhamadou Lamine Samb et ses amis dont une fille mineure du nom d’Adja Coura Seck sont allés sonner à la porte du commerçant.  C’est son frère cadet, Alpha Aïdara, qui est allé ouvrir la porte. Avant qu’il ne puisse placer un seul mot, il a été tenu en respect par la bande. Pieds et mains ligotés, il a été jeté dans les toilettes. Son grand-frère, qui faisait la sieste, a été réveillé par une pluie de coups infligés par les cambrioleurs.

Une fois les deux frères neutralisés, Cheikh Mouhamadou Lamine Samb, le génie électrique reconverti en cambrioleur, et son gang ont dévalisé la maison. Ils ont emporté des téléphones portables, des télévisions écrans plats et des ordinateurs de dernière génération.

La bande a aussi volé des numéraires estimés à 4,7 millions de francs CFA. La domestique, qui avait réussi à se cacher dans la cuisine, a finalement alerté la police. Mais, avant l’arrivée des policiers, les cambrioleurs étaient déjà partis à bord du véhicule 4×4 du commerçant qui était stationné dans la cour de la maison.

Cependant, dans leur course, les malfrats ont fait un accident à hauteur de la Brioche Dorée de Nord foire. Ils ont terminé leur course à pied. Entre temps, Thierno Aïdara, ayant repris ses esprits, est allé directement déposer une plainte contre X à la Division des investigations criminelles pour association de malfaiteurs et vol en réunion.

Avec l’ouverture de l’enquête, la benjamine du groupe est tombée. Il s’agit d’Adja Coura Seck qui serait copine du plaignant. Soumise à un interrogatoire, la jeune fille a dénoncé ses acolytes en retraçant le film du cambriolage.

Dans sa déposition, elle a confié avoir indiqué la maison de la victime à ses acolytes et que son rôle à elle consistait à faire le guet, puisqu’elle s’était cachée dans un coin du quartier. Elle a expliqué, qu’après leur forfait, ils se sont réfugiés dans un appartement loué à Keur Massar.

Munie de toutes ces informations, les enquêteurs ont poursuivi leurs investigations et ont réussi à appréhender Mouhamadou L. Samb, désigné comme le cerveau du gang. Lors de son audition, il a reconnu les faits, avant de réfuter une partie de ses déclarations devant le magistrat instructeur. L’inculpé déclarait s’être rendu chez le commerçant pour le raisonner, car celui-ci maltraitait Adja Coura Seck qu’il considérait comme sa petite sœur.

‘’Je demande pardon’’

Hier, à la barre du tribunal de Grande instance de Dakar, le prévenu a servi la même version. Il a soutenu que les choses ont dégénéré par la faute de ses acolytes. Car, argue-t-il, pendant qu’il discutait avec le commerçant, ses camarades en ont profité pour commettre leur forfait en volant des objets et des numéraires.

Toutefois, il reconnait avoir pris le véhicule du plaignant mais dans l’unique but d’échapper aux policiers. ‘’J’ai commis l’erreur de ma vie. Je regrette mon acte et je demande pardon’’, a-t-il imploré aux juges. Pour la représentante du parquet, les faits sont constants et méritent une sanction de 3 ans de prison ferme.

La défense constituée par Mes Assane Dioma Ndiaye et Ibrahima Mbengue a sollicité la clémence. L’affaire est mise en délibéré pour le 10 novembre prochain.

Source enquêteplus.com

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles