Cambodge : 6 Britanniques, 2 Canadiens, 1 Néo-Zélandais et un autre étranger arrêtés pour « chansons et danses pornographiques

Dix étrangers ont été arrêtés dans la ville cambodgienne de Siem Reap pour d’être adonnés à des « chansons et des danses pornographiques », a annoncé dimanche la police, le royaume tentant de « moraliser » le comportement des touristes.

Sur son site internet, la police nationale cambodgienne fait état de l’arrestation de six Britanniques, deux Canadiens, un Néo-Zélandais et d’une dixième personne sont la nationalité n’est pas précisée, rapporte BBC Afrique.

Ces étrangers sont passibles d’un an de prison en cas de condamnation pour pornographie. Ils ont été arrêtés jeudi dans une villa de Siem Reap, la ville du nord connue pour sa proximité avec les ruines d’Angkor Wat.

Selon nos confrères, Duong Thavry, de la police locale, a indiqué que certaines des personnes arrêtées étaient des expatriés et d’autres des touristes présents au Cambodge depuis plusieurs mois.

« Nous sommes intervenus parce qu’ils avaient commis des actes contraires à notre culture », a-t-il dit.

Tous ont été arrêtés pour des « chants et des danses pornographiques », a précisé la police nationale en publiant des photos de couples simulant des actes sexuels lors d’une fête. Les autorités ont affirmé que des dizaines d’autres touristes avaient été relâchés.

Pape Ismaïla CAMARA
à lire

Autres Articles