Brésil, un Sénégalais de 26 ans abattu, son assassin libéré sous caution

Il habitait Gadaye, un quartier situé dans la commune de Guédiawaye, banlieue dakaroise. Cheikh Tidiane Diol, un jeune lutteur de 26 ans qui était parti chercher dame fortune au Brésil a été froidement tué par balle, vendredi dernier.

L’histoire du crime, nous dit ‘’l’Obs’’ qui relaie l’info, est partie d’un accident très violent dans lequel le jeune sénégalais non seulement s’en est tiré grièvement blessé, mais la moto prêtée par un jeune brésilien, a été complètement escamotée.

C’est ce que son ami brésilien n’a pas digéré, car le menaçant de mort après une tentative de règlement à l’amiable dans laquelle il jugeait la somme proposée comme dédommagement ridicule, il a froidement abattu le Sénégalais.

Et pourtant, bizarrerie de la justice brésilienne, l’assassin a été libéré, après avoir payé une caution.

Anta Guèye, une maman frappée par une série noire

Pour la maman de Cheikh Tidiane, Anta Guèye, c’est la série noire qui continue avec la mort de ses proches, émigrés pour la plupart, nous dit ‘’L’Obs’’

Sa fille avait été récemment tuée au Parcelles Assainies, banlieue dakaroise. Pourtant quelques temps auparavant c’est son fils qui vivait en Afrique du Sud qui décédait.

Le weekend dernier l’annonce de la mort de Cheikh Tidiane est venue en rajouter une couche. Car que parlant longtemps au téléphone avec sa maman, il lui faisait part de son projet de mariage dès son retour.

Un douloureux retour pour ses proches.

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles