Braquage de Kafountine : le viol des trois touristes espagnoles sérieusement remis en cause après examen médical

L’affaire du braquage suivi de viol de trois touristes espagnoles qui avait révolté plus d’un cette seaine prend une autre tournure moins dramatique, mais plus bizarre et énigmatique. Oui, selon plusieurs sources cette attaque jeudi dernier par des individus armés  à Kafountine  subie par quatre touristes espagnols qui écorchait le regain d’intérêt des touristes pour la région sud  du Sénégal a connu un nouveau virement.

L’information largement partagée du viol de trois touristes a été en partie démenti par un examen médical sur l’une des présumées victimes.  L’expertise médicale n’a trouvé  aucune lésion, ni aucun contact intime sur l’une des trois Espagnoles, tandis que les deux autres  ont carrément refusé de se soumettre à un examen médical, pour confirmer ou infirmer l’acte du viol subi.

Mieux, selon le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, ce viol supposé sur quatre femmes espagnoles n’a jamais eu lieu.
«Lorsque, après les réquisitions de la gendarmerie, l’expertise médicale a été faite sur une des supposées femmes violées, il s’est avéré qu’elle n’a subi aucun viol », a-t-il affirmé.

Aurait-on voulu salir délibérément l’image du pays et surtout le retour de la paix en Casamance ?

En tout cas, le ministre Aly Ngouile Ndiaye soupçonnerait les ennemis de la paix en Casamance d’être à l’origine de ces bizarreries.

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles