Braquage à Keur Momar Sarr : comment une bande armée a emporté un coffre-fort, ligoté des travailleurs dans une boulangerie à Gande…

On a frôlé le pire à Gandé, village situé dans la commune de Keur Momar Sarr dans le département de Louga. Dans la nuit du vendredi 2 au samedi 3 février 2018, des individus encagoulés non encore identifiés, à bord d’un véhicule 4×4, ont fait irruption dans une boulangerie et emporté le coffre-fort qui contenait la somme de 87 500 F.

Selon Dame Fall, une des victimes, joint par EnQuête, « les malfrats étaient très nombreux ». « Nous étions quatre ouvriers dans la boulangerie. Moi, je dormais à côté. À leur arrivée, ils m’ont réveillé avec un pistolet et m’ont demandé le gérant Pape Ndiaye. Je leur ai répondu que j’étais nouveau dans cette boulangerie. C’est ainsi qu’ils m’ont menacé avec un pistolet.

Après avoir pris nos téléphones cellulaires, puis caillassé l’ordinateur du gérant, ils nous ont muselés et nous ont mis dans la chambre-pâte où il faisait très chaud, au moment des faits ». Puis, poursuit-il, « l’un d’entre nous a été sorti de la chambre et conduit manu militari vers la sortie. Ils lui ont demandé de les conduire vers la demeure du gérant Pape Ndiaye qui, au moment des faits, était dans son village à Gorbel situé à 1 km de Gandé ».

Notre interlocuteur de confier au bout du fil que « les bandits, arrivés sur les lieux, ont réveillé le gérant, avant de prendre son pistolet et les téléphones cellulaires qu’il détenait par devers lui ». Selon ses dires, les malfrats n’ont également pas épargné la mère de leur boss et les autres membres de la famille. Ils les ont délestés d’une somme de 67 500 F. Selon toujours notre interlocuteur, le frère du gérant qui a voulu riposter a poussé les malfrats à tirer trois coups de sommation qui ont presque réveillé tout le village, avant de disparaître dans la nature.

A signaler que dans cette même nuit, un véhicule de marque Mitsubishi du service du bureau des finances décentralisées de Louga, immatriculé AD 18294, a été volé au quartier Bagdad. Les assaillants ont-ils utilisé ce même véhicule de couleur blanche pour commettre leur forfait ? Question qui garde tout son pesant d’or. En tout cas, une enquête a été ouverte par les gendarmes de Keur Momar Sarr.

Source enqueteplus.com

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles