Bourse/Innovation technologique Une nouvelle plateforme présentée aux acteurs

La  SGI Impaxis Securites, structure qui permet à ses clients d’intervenir à la BRVM et sur le marché monétaire de l’UEMOA,  a présenté une plateforme d’innovation technologique  ce 11 janvier 2016  à Dakar.

C’était en présence du ministre des postes et de télécommunications Mr Yaya Abdoul Kane, du représentant du ministre délégué auprès du ministre de l’économie et des finances, du représentant du gouverneur de Dakar, des DG ET PCA de la BRVM et du DC/BR, M. Edoh Kossi Amenouve et  M. Pierre Goudiaby Atepa, des présidents et directeurs généraux de banques, de compagnies d’assurances, d’établissements financiers et de sociétés de gestion et d’intermédiation, nous dit un communiqué parvenu à lactuacho.com.

 

Après le discours de bienvenue et de présentation de la société Impaxis Securites par son DG, M. Patrick Brochet, la plateforme a été présentée  au public et aux nombreux invités venus pour la circonstance.

Avant le lancement de cette innovation technologique. »la BRVM n’était pas visible, n’était dans aucun indice international, ni classement au niveau mondial ou africain », a souligné dans son discours, le Dg de la BRVM  Mr Edoh Kossi Amenouve a exprimé toute sa joie de participer au lancement.

« Mais aussitôt que le C.A. de la BRVM a suivi la proposition de passer à la cotation en continu en septembre 2013, les choses ont radicalement changé avec le classement de la BRVM comme 6ème bourse africaine derrière Johannesburg, le Caire, Lagos Casa et Nairobi. le NSIA nous a sollicités pour élaborer une indice pour la BRVM. le SPI également et nos indices sont publiés partout aujourd’hui »,  s’est-il félicité.

Une opportunité bien saisie

« Les acteurs du marché ont saisi cette opportunité d’avoir cette cotation en continue pour développer des outils technologiques extrêmement importants. Nous avons fait un saut qualitatif en 2013 qui s’est avéré important car les résultats ne se sont pas fait attendre » a expliqué le DG.

« En trois ans la BRVM s’est classée comme la première bourse africaine avec un pourcentage de 17,77% comparée aux autres bourses qui sont quasiment toutes dans le rouge. Aujourd’hui la BRVM est dans une pente ascendante, l a capitalisation du marché a presque triplé (marchés-actions, marchés -obligataires) avec 7 500 milliards FCFA entre 2008 et 2015 », a-t-il indiqué.

« Et les valeurs des transactions ont fortement augmenté de 48%  pour l’année dernière, aujourd’hui avec SMS Bourse nous avons plus de cent mille clients en Côte d’Ivoire  et nous sommes en train de négocier avec Orange pour l’expérimenter au Sénégal. La bourse en ligne est  un défi pour la BRVM », a-t-il ajouté.

Prenant la parole le PCA de la BRVM  Mr Pierre Goudiaby Atepa s’est réjoui de la tenue de cette cérémonie marquant le lancement du nouveau site web d’Impaxis et de son application. le PCA  de la Brvm a rappelé que face à la compétitivité internationale et à la rapidité à laquelle les services financiers se développent, l’innovation technologique est devenue un impératif pour les entreprises qui veulent assurer leur pérennité et relever le défi de la compétitivité.

Bourse

La vulgarisation de la culture boursière 

« En innovant, elles offrent des services adoptés aux besoins de leur clients et se projettent dans l’avenir. Les bourses sont devenues depuis  des décennies  électroniques, et aujourd’hui aucun secteur d’activité n’est épargné par les TIC.

On ne peut qu’encourager cette initiative  que propose aujourd’hui la SGI Impaxis aux populations sénégalaises et de celles l’UEMOA ».

 

En effet le lancement de cette plateforme va contribuer à la vulgarisation de la culture boursière  à rendre accessible le marché financier et à atteindre le plus grand nombre d’investisseurs régionaux et de la diaspora. Cette initiative viendra élargir le SMS Bourse lancé par la BRVM il y a quelques mois et qui connait un franc succès » a souligne M. Atépa.

 De grands chantiers en vue

A la fin de son discours le PCA  a dévoilé les grands chantiers que le C.A de la BRVM souhaite entreprendre avec la direction de la bourse à savoir :

-Le lancement d’un troisième compartiment pour les PME et les entreprises à fort potentiel de croissance

-L’incitation des grandes entreprises publiques à la privatisation et celles privées à se faire coter à la BRVM

-La contribution à  forte mobilisation des ressources de la Diaspora

-La création d’un marché ou d’un compartiment pour la cotation des compagnies minières.

-La poursuite de l’intégration des bourses de la CEDEAO, de la zone franc et du Maroc.

-La poursuite des road show.

La bénédiction des autorités

Apres avoir salué l’assistance le ministre Yaya Abdoul  Kane a félicité M. Pierre Goudiaby Atepa et tous les membres du  CA de la BRVM/DC pour la nouvelle identité visuelle de la Bourse  qui, a-t-il dit, va répondre aux nouvelles ambitions à savoir une Bourse moderne et dynamique qui soutient la croissance des économies des pays de l’UEMOA.

« Avec les chantiers  que vous avez ouvert,  les investisseurs auront la possibilité de saisir les opportunités de la Bourse mais également d’avoir les bonnes infos en temps réel pour prendre la bonne décision et  fructifier leur affaires » .

Ces chantiers permettront de promouvoir la culture boursière, la bourse étant toujours considérée comme un secteur réservé à une élite ou à des experts je vous renouvelle mes félicitations et je déclare ouverte la cérémonie de présentation des innovations technologies », a souligné le ministre.

Fara Michel DIEYE

Rédacteur

Fara Michel DIEYE

Co-fondateur du site Lactuacho.com, Fara Michel DIEYE jouit de plus de 18 années d’exercice dans la profession du journalisme et de la communication. Il a été notamment Rédacteur en chef du site d’information Dakaractu.com et de l’hebdomadaire Espace Magazine, et Directeur de la Rédaction du Quotidien Rewmi et de l’hebdomadaire économique Ecofi. En savoir plus >>

à lire

Autres Articles