Bourse La commission des marchés financiers du Cameroun à l’école de la BRVM

Jean-Claude Ngbwa, Président de la Commission des Marchés Financiers du Cameroun (CMF), organe de régulation de la Douala Stock Exchange, la bourse du Cameroun, a effectué une visite de travail et d’échanges au siège de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM), le mardi 08 novembre 2016.

Cette visite intervient dans le cadre de la tournée qu’a entrepris le Président de la CMF sur les places financières internationales et africaines depuis sa nomination à cette fonction afin de s’inspirer des meilleures pratiques pour le développement du marché financier camerounais, indique un communiqué parvenu à lactuacho.com.

« L’Etape de la BRVM était incontournable vu les performances réalisées par la place boursière de l’UEMOA ces dernières années. Je suis venu m’inspirer de l’expérience de la BRVM » a indiqué Monsieur Jean-Claude Ngbwa qui a émis le vœu de voir se mettre en place des plateformes de collaboration entre le Marché Financier Régional de l’UEMOA et le Marché Financier du Cameroun, et au-delà, ceux de l’ensemble du continent africain.

Pour rappel la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) est une bourse électronique parfaitement intégrée, commune à 8 pays de l’Afrique de l’Ouest : Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal et Togo.

Elle offre aux investisseurs un environnement boursier de classe mondiale avec des systèmes de cotation et de règlement des transactions à la fine pointe de la technologie. Elle est aussi membre de l’African Securities Exchanges Association et a été distinguée en septembre 2016 comme la Bourse la plus innovante en Afrique.

Quant au Directeur Général de la BRVM, Edoh Kossi Amenounve, il a exprimé sa joie de recevoir Ngbwa à la BRVM, en sa nouvelle qualité de Président du CMF du Cameroun et a salué son action dans la réforme du marché des assurances en Afrique dans ses anciennes fonctions de Secrétaire Général de la Conférence Interafricaine des Marchés d’Assurances (CIMA).

A son actif, il faut mettre la réforme du catalogue de placement des compagnies d’assurances et l’Article 13 du code CIMA relatif au paiement des primes d’assurances qui stipule que : « La prise d’effet du contrat est subordonnée au paiement de la prime par le souscripteur ». C’est donc pour  Amenounwe un « réformateur » qui prend les rênes du Marché Financier camerounais.

Au terme de cette visite à la BRVM, Jean-Claude Ngbwa, Président de la CMF du Cameroun a annoncé vouloir faire en sorte que le Marché Financier Camerounais reflète le potentiel économique de ce pays, poumon économique de l’Afrique Centrale.

D’après le communiqué, il est depuis le 29 Juin 2016, le Président de la Commission des Marchés Financiers du Cameroun, l’organe de régulation de la Douala Stock Exchange, la Bourse du Cameroun.

Précédemment, il a été Secrétaire Général de la Conférence interafricaine des Marchés d’Assurances (CIMA), organisme communautaire de régulation et de contrôle des marchés d’assurances des Etats membres de l’UEMOA et de la CEMAC pendant une dizaine d’années.

Pape Ismaïla CAMARA
à lire

Autres Articles